Plus d’infos sur l’émission : Certains physiciens nous disent que le temps n’existe pas, que le passé, le présent et le futur n’est qu’une invention de l’homme. Ils nous disent même que ce que nous avons fait hier est inscrit dans une dimension temporelle, que nous le faisons encore et que nous avons déjà fait ce que nous ferons demain. Si c’est le cas la question que l’on est en droit de se poser est la suivante : Peut-on voyager dans le temps ? La science et la physique nous le permettent-elles ? Pour y répondre Bob Bellanca a invité :
 
PHILIPPE GUILLEMANT : Ingénieur physicien diplômé de l’Ecole Centrale Paris et de l’Institut de Physique du Globe. Il est Docteur en Physique du Rayonnement et habilité à diriger des recherches. Philippe Guillemant travaille au CNRS (UMR 7343, laboratoire IUSTI de Polytech’ Marseille) où il est Ingénieur de Recherche Hors Classe. Spécialiste d’intelligence artificielle, ses travaux ont débouché sur la création de deux entreprises innovantes licenciées par le CNRS : Synapsys et Uratek. Deux innovations qui lui ont valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS. Philippe Guillemant est également l’auteur de la théorie de la double causalité, un modèle de création de la réalité fondé sur le libre arbitre, présenté dans vos livres “La Route du Temps” (Le Temps Présent, 2010 & 2014) et « La Physique de la Conscience » (Trédaniel, 2015). Un modèle qui conduit, entre autres, à une explication rationnelle de la synchronicité qui débouche sur un véritable « pont » entre la Science et la Spiritualité.
 
LAURENCE VANIN : Philosophe, Essayiste, docteur en philosophie politique et épistémologie, Laurence Vanin enseigne à l’Université de Toulon où elle est directrice pédagogique de l’Université du Temps Libre. Membre du Groupe de Recherche Supérieur de la Catalogne en Droit constitutionnel Européen à l’Université Autonome de Barcelone (SGR 767), elle co-dirigez également avec David Remi, la collection scientifique « De Lege Feranda » chez E.M.E, « Label-Idées », « Chemins de pensées », « L’Ecole des Savoirs » aux Editions Ovadia. Son dernier ouvrage « L’énigme du temps » chez DEDRAD.
 
LUC MARY : Historien de formation, spécialisé dans l’étude de l’Antiquité gréco-romaine, on lui doit de nombreux ouvrages. C’est d’ailleurs à 21 ans qu’il publie un livre remarqué « Le Futur nous observe (hypothèse du voyage dans le temps à propos des OVNI). Après avoir travaillé successivement pour les revues Globe, Paris Match et VSD en tant que collaborateur extérieur, Luc Mary a sorti un guide touristique de la Voie lactée, Voyage au bout de la Galaxie. Il est par ailleurs le créateur du néologisme « chrononautique », à savoir la technologie permettant le voyage dans le temps. Quelques-uns des bouquins qui le rattache à notre sujet …
 
MORVAN SALEZ : Docteur en astrophysique et techniques spatiales. Morvan Salez a reçu le prix Antoine d’Abbadie de l’Académie des Sciences pour la réalisation avec son équipe d’un instrument de l’Observatoire spatial Herschel, lancé par une fusée Ariane en 2009. Durant sa carrière, Il s’est intéressé à de nombreuses recherches allant de la physique fondamentale à la biologie. Il est aussi conseiller scientifique, romancier, scénariste, auteur-compositeur interprète, activités auxquelles il se consacre depuis 2012.
 
VICTOR DEGUERANDE : Il est l’auteur de « Continuum » Et si le voyage dans le temps existait déjà ? C’est la question que soulève ce livre qui est basé sur une histoire vraie ou du moins avec « 80% d’informations vraies ». Ce livre est le premier roman de la série « Les archives du temps », dont l’objectif est de compléter une série de 8 volumes. Dans « Continuum » Victor Deguérande présente un concept original : la notion de « recalcul du temps » dont voici un cours extrait : « L’univers calcule en permanence la position de chaque particule élémentaire qui le compose. Ce calcul se fait à un instant se situant juste avant le présent. Quand la totalité des particules est calculée, l’univers se « met à jour » au moment de ce que l’on appelle le présent, puis il s’enregistre. C’est le démarrage de l’onde temporelle. Pour lui le présent est le premier instant du passé. Ce qui veut dire que nous vivons tous au tout début du passé. D’autre part, le recalcul de l’univers se fait en un temps que l’on appelle le temps de Planck. C’est une sorte de mur du temps. »
 
Des invités prestigieux qui ne manqueront pas de vous emporter hors du temps.