fbpx

s04e43 – Aline Peugeot – Sa médiumnité + Séance de spiritisme en direct

Plus d’infos sur l’émission : Médium, auteur et conférencière, Aline Peugeot est l’arrière petite fille d’Henri Peugeot. Son ouvrage Au-delà de mon nom, est une autobiographie, un témoignage d’espoir et d’amour envers la vie, quelles que soient les épreuves rencontrées. Etant passée par énormément d’expériences violentes au cours de sa vie (notamment l’adoption, la violence conjugale, l’alcoolisme) son désir aujourd’hui est de transmettre l’analyse de son propre parcours.
Lors de ce LIVE BTLV, retour sur le parcours incroyable de cette medium de naissance, adoptée par une des familles les plus « noble » de France. Dans le monde de la spiritualité depuis peu, elle témoigne aussi du double visage de ce milieu afin d’informer sur les aléas de cet univers.

Aline Peugeot
« Au delà de mon nom »
d’Aline Peugeot

 

À la Une

ARABIE SAOUDITE : On a découvert des traces de pas appartenant à des Homo sapiens

19 septembre 2020 – Les traces de pas de sept individus vieilles de 120 000 ans ont été découvertes imprimées dans le sol près d’un ancien lac en Arabie Saoudite. Ces derniers ont été identifiés comme Homo Sapiens.

Le Max Planck Institut, à travers le Dr Michael Petraglia et son équipe, a identifié des empreintes de pas humains découverts à proximité d’un ancien lac au nord de l’Arabie Saoudite. Ces dernières auraient appartenu à sept de nos ancêtres, les Homo Sapiens, qui ont pu les faire lors d’un transit entre l’Afrique et l’Eurasie.

400 EMPREINTES AU MINIMUM

Il pourrait s’agir d’une route de transit intérieure au continent entre l’Afrique et l’Eurasie, même si la majorité de ces routes ont été répertoriées entre la Grèce et le Japon. Ces empreintes sont les traces de vie les plus anciennes jamais retrouvées dans la région.

Sept individus qui se déplacent, ça fait beaucoup de traces de pas : plus de 400 pour être exacte. Celles-ci ont été retrouvées suite à l’érosion de la couche sédimentaire autour d’un ancien lac au nord du pays, dans le désert de Nefud. Elles ont entre 121 000 et 112 000 ans. Autour de celles-ci, beaucoup d’empreintes d’animaux sauvages ont pu être également retrouvées.

Margaux Naudin (rédaction btlv.fr)

2020-03-24T17:48:45+01:0022 février 2017|

Sujets susceptibles de vous intéresser