Découvrez gratuitement le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

13 août 2019 — Annoncée il y a un peu plus d’un an, Salto, la riposte de France Télévisions, TF1 et M6 face à la montée en puissance des géants du streaming type Netflix, sera lancée au premier trimestre 2020.

Le projet a reçu lundi le feu vert de l’Autorité de la concurrence « sous conditions » – le respect d’une série d’engagements -, dernière étape nécessaire à sa création.

Plateforme en ligne et sur abonnement, Salto proposera les flux des chaînes en direct, les programmes en rattrapage ainsi que des services de vidéos à la demande.

C’est aussi un moyen pour les groupes de répondre d’une seule voix à l’essor de la SVOD (services de vidéos à la demande par abonnement) en France, avec 5,5 millions d’utilisateurs quotidiens, notamment parmi les plus jeunes, selon les chiffres de Médiamétrie.

Cette alliance inédite avait été présentée dans un premier temps aux autorités de la concurrence européennes, qui avaient décidé de transmettre le dossier au régulateur français, allongeant ainsi le processus de validation.

Un délai qui avait agacé les dirigeants français, alors que Netflix ne cesse de gagner des abonnés sur le territoire (il a franchi en début d’année la barre des 5 millions d’abonnés, un peu plus de quatre ans après son lancement hexagonal) et qu’Amazon Prime avance ses pions.

Aux Etats-Unis, les géants Apple, Warner et Disney s’apprêtent également à lancer leurs propres offres de vidéo par abonnement, avant un probable déploiement en Europe.

Rédaction btlv.fr (source AFP)