3 juin 2021 – Les Émirats-Arabes-Unis cherchent de l’eau douce, désespérément. Avec une moyenne annuelle de précipitations ne dépassant pas les dix centimètres, le riche pays pétrolier est donc contraint d’innover pour trouver cette précieuse ressource, vitale à son bon développement et à sa prospérité.

FAIRE TOMBER DE LA PLUIE ARTIFICIELLEMENT  

Pour tenter de remédier à ses problèmes en matière d’eau douce, les Émirats-Arabes-Unis se sont donc lancés dans le financement de plusieurs projets scientifiques, ayant pour promesse de réussir à faire tomber plus de pluie sur le pays.

Parmi les plans à l’étude, figure notamment l’idée d’une catapulte chargée de lancer des drones, spécialement programmés, afin de remplir des nuages du ciel émirati d’une charge électrique. Il s’agit d’un projet porté par une équipe de chercheurs de l’Université de Reading, au Royaume-Uni, qui ont fait part de leur idée en 2017.

Et aujourd’hui, après 4 années d’études sur la mise en place de cette technologie, des drones viennent spécialement d’être fabriqués dans le but d’effectuer les premiers tests, à Dubaï. Lors de ces essais, l’enjeu sera de déterminer si cette nouvelle méthode, permet bel et bien d’accroître les chutes de pluies, à destination des régions les plus asséchées.

Un nouveau procédé, qui repose sur un fonctionnement simple : lorsque les gouttelettes qui constituent les nuages, sont chargés avec de l’électricité, les scientifiques s’accordent à penser  qu’il y a alors plus de chances de déclencher de la pluie.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV