fbpx

(SCIENCE) L’intelligence artificielle crée de l’ADN … artificiel

23 février 2021 –  L’intelligence artificielle (IA) marque un nouveau point : elle a créé de « nouveaux génomes artificiels de haute qualité » . C’est la première fois qu’une IA est utilisée pour générer des séquences d’ADN allant jusqu’à des millions de paires de bases (blocs de construction de l’ADN : adénine (A), thymine (T), cytosine (C) et guanine (G)). C’est une équipe composée de Français, d’Estoniens, de Turques et d’Italiens qui a développé un système d’apprentissage automatique pouvant apprendre les distributions des données génomiques et de générer des « génomes artificiels de haute qualité » (AGs). Réalisé avec les séquences génétiques de 2 500 personnes, même si ces séquences synthétiques n’appartiennent à aucun être humain, elles ne sont pas différentiables de « vrais » génomes humains. L’objectif étant d’apporter plus de diversité dans les bases de données génétiques, l’étude publiée dans le journal Plos Genetics, précise comment l’IA fonctionne, cette dernière étant formée par des GANs (réseaux adverses génératifs) et des RBM ( machines de Boltzmann restreinte).

Des GANs de type « neuronal » (réseaux neuronaux génératifs), avaient déjà été utilisés pour générer des séquences d’ADN allant jusqu’à une centaine de bases mais cette fois-ci, on parle de des millions de paires de bases !

L’ADN (acide désoxyribonucléique) est formé de bases nucléiques (bases azotées)

En France, il est interdit de le modifier ou de cloner un embryon humain et il faut respecter le caractère privé des informations génétiques. Pour ce type de raisons, on crée de l’ADN artificiel. Les auteurs de l’étude déclarent : « les modèles génératifs et les AG (« génomes artificiels de haute qualité ») ont le potentiel de devenir des atouts précieux dans les études génétiques en fournissant une représentation riche mais compacte des génomes existants et des alternatives de haute qualité, faciles d’accès et anonymes pour les bases de données privées »

Et si il y avait des codes E.T dans notre ADN ? Voir l’émission avec Pierre-Alexandre Ponant (réservé aux abonnées).

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(OVNI) La communauté internationale des experts en OVNIologie répondra au gouvernement américain lors d’une conférence de presse

5 août 2021 – Des chercheurs universitaires et civils en OVNIologie ont décidé de se rassembler dans le cadre d’une conférence de presse afin de répondre au gouvernement américain, au pentagone et l’UAP task force. Cette conférence qui se veut internationale doit avoir lieu le 21 août 2021 et sera diffusée en simultané dans plusieurs grandes villes comme Paris, Barcelone ou Buenos Aires.

Cette conférence intervient à un moment phare pour l’OVNIologie, puisque le sujet des OVNIs n’a jamais été pris autant au sérieux par de nombreux états, et ce de manière totalement officielle. En l’occurrence cette conférence fait suite à l’annonce du gouvernement américain qui a ordonné au Pentagone, par un projet de loi du Congrès en décembre 2020, de rendre accessibles tous les dossiers classifiés sur les OVNIs à toutes les branches du Gouvernement, de la Défense et des Services de renseignement, au cours des 180 jours suivants (juin 2021). De fait, l’objectif de cette conférence de presse sera de permettre aux experts de l’ovniologie de s’exprimer sur le sujet OVNI et d’évaluer de manière indépendante le contenu des publications du Pentagone.

Cette conférence rassemblera de nombreux invités prestigieux notamment des grands noms de l’OVNIologie comme Ananda Bosman ou Yann Vadnais qui pourront s’exprimer à un moment clé pour le secteur qui grimpe en popularité. Une popularité qui devrait continuer à croître avec la reconnaissance de l’existence de PANs intelligents par le Département de la Défense américaine. Plus qu’une conférence de presse, cet événement sera un rassemblement d’experts qui permettra de coordonner de manière cohérente les récents résultats de recherche en discours scientifiques et de faire progresser notre compréhension des OVNIs/PANs. C’est donc une conférence de presse d’une importance capitale pour l’OVNIologie qui va se dérouler le 21 août et qu’il faudra donc scruter avec la plus grande attention.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-02-23T17:25:44+01:0023 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser