fbpx

(SCIENCE) Pour sortir du coma, la thérapie par ultrasons pourrait rétablir la conscience

1erfévrier 2021 — Un traitement expérimental par ultrasons a partiellement rétabli la conscience chez deux personnes, selon une nouvelle étude. Pendant longtemps, ces patients étaient dans un état de conscience minimale et n’ont pratiquement pas réagi à des stimuli et commandes externes.

Par sécurité, ou par peur de la nouveauté, les scientifiques notent qu’il faudra beaucoup de temps pour que ce type de thérapie soit approuvée. En 2016, des chercheurs de l’Université de Californie à Los Angeles ont utilisé pour la première fois un traitement par ultrasons. Ils ont focalisé des impulsions ultrasonores de 100 Hz sur le thalamus, la partie du cerveau où se nicherait la conscience. Au bout d’une journée, l’état du patient s’est amélioré et il a rapidement pu parler et bouger. Avant cela, l’homme était dans le coma après un accident. Maintenant, dans une nouvelle étude publiée dans la  revue Brain Stimulation , des scientifiques ont réussi à guérir deux autres patients qui pouvaient à peine répondre à une stimulation externe.

UN TRAITEMENT QUI REDONNE DE L’ESPOIR

Après deux traitements par ultrasons, un homme de 56 ans, après un accident vasculaire cérébral et une conscience minimale a pu attraper et lancer un ballon tout seul, et répondre aux questions d’un hochement de tête. L’homme a également reconnu des proches sur des photographies et a même temporairement développé la capacité de tenir une bouteille contre sa bouche et d’utiliser un stylo sur du papier. En quelques mois il a pu retrouver toutes ses capacités.

Le deuxième patient était une femme de 50 ans qui avait une conscience minimale depuis deux ans et demi. Auparavant, elle ne répondait  ni aux commandes ni aux impulsions, mais après une thérapie par ultrasons, elle était capable de bouger la tête et les doigts. Pour la première fois depuis des années, elle a également pu reconnaître des objets, notamment un crayon et un peigne. Selon eux, l’état de la femme s’est amélioré dans les six mois suivant l’observation.

Chaque patient a été traité avec 10 impulsions par ultrasons. Les séances étaient répétées une fois par semaine. Les scientifiques envisagent maintenant d’améliorer le système. Cependant, ils soulignent qu’il faudra des années avant que leur traitement ne soit approuvé pour une utilisation généralisée.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TECHNOLOGIE) Le projet d’Elon Musk va-t-il mettre fin aux zones blanches en France ?

25 février 2021 – En finir avec les fameuses zones blanches ; ces zones très mal, ou non couvertes par les réseaux internet ou mobiles. C’est exactement ce que propose le célèbre chef d’entreprise et milliardaire, Elon Musk, avec son projet « Starlink ».

Un projet qui devrait rapidement se concrétiser, y compris en France, puisque l’Arcep (l’autorité de régulation des télécoms), vient d’accorder des fréquences 4G et 5G à  l’entreprise Starlink.

UN RÉSEAU DE SATELLITES

Ces derniers mois, à l’aide de fusées, lancées par son entreprise spatiale, SpaceX, Elon Musk à mis en orbite, un réseau très important, de plus de 800 satellites, afin de pouvoir proposer sa technologie, partout à travers le Monde.

Pour capter les signaux émis par ses satellites, Starlink a tout de même besoin de disposer de quelques stations-relais, des grandes antennes, bien au sol. Trois de ces antennes viennent d’être autorisés par l’Arcep (autorité régulant les télécommunication), en France : une en Gironde, à Villenave d’Oron, une deuxième à Gravelines, dans le Nord, la troisième à Saint-Senier-de-Beuvron, dans la Manche, même si le maire de ce petit village de 350 habitants s’oppose pour l’instant à la mise en place de ces relais, par principe de précaution.

LE DÉBIT LE PLUS RAPIDE EN INTERNET PAR SATELLITE

Pour les particuliers, se connecter au réseau Starlink est actuellement un investissement assez couteux, en comparaison avec les abonnements internet « classiques » (fibre optique et ADSL). L’offre sera, en effet, proposée pour un montant d’une centaine d’euros par mois. Une somme à laquelle il faut ajouter le coût du matériel nécessaire à la bonne connexion : environ 600 euros.

D’autres solutions abonnements d’internet par satellites sont déjà disponible sur le marché, et coutent, elles aussi, bien moins chers que Starlink.

Mais la qualité à un prix ; et le prix élevé de l’offre d’Elon Musk s’explique par des débits internet bien plus puissants que la concurrence. Là où l’internet par satellite soufre aujourd’hui d’un manque de réactivité, ou de latences pouvant atteindre 8 secondes ; Starlink promet, elle, un débit moyen de 150 Mb par secondes, et une latence moyenne de seulement 35 à 45 millisecondes, que l’entreprise prévoit de faire passer à 20 millisecondes.

Si une telle performance est possible, c’est parce que les satellites de Starlink sont positionnés à 550 kilomètres de la Terre, là ou les satellites internet actuels se trouvent à une altitude de 36 000 kilomètres !

Samuel Agutter (btlv.fr)

2021-02-01T10:33:31+01:001 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser