fbpx

(SCIENCE) Quels points communs ont les dauphins avec les Humains ?

22 février 2021 – Nous savons qu’il existe un lien particulier et étroit entre les Humains et les dauphins, d’ailleurs il semblerait que certains traits de personnalité soient identiques : « Nous avons pensé que si des facteurs tels que l’intelligence et la grégarité contribuent à la personnalité, les dauphins devraient avoir des traits de personnalité similaires à ceux des primates » explique Blake Morton, professeur de psychologie à l’Université de Hull. Alors que les dauphins et les humains ont eut leur dernier ancêtre commun il y a environ 95 millions d’années, ils ont ensuite évolué dans des environnements extrêmement différents. Dans une étude publiée dans la revue Journal of Comparative Psychology, des biologistes ont récemment mis en évidence que les dauphins et l’Homo sapiens, ont des traits de personnalité communs : la sociabilité et la curiosité.

Par l’intermédiaire du personnel de 8 installations dispersées sur la planète, les biologistes marins ont étudié 134 grands dauphins (mâles et femelles). Ils ont, comme les humains, de la curiosité, de la sociabilité et d’autres traits de caractère en communs.

Blake Morton, souligne que c’est la première fois qu’une étude est consacrée à la personnalité des dauphins aussi précisément et que « les dauphins étaient un excellent animal pour ce type d’étude parce que, comme les primates, les dauphins sont intelligents et sociaux ». Il précise : « Les dauphins, comme de nombreux primates, ont un cerveau considérablement plus gros que ce dont leur corps a besoin pour les fonctions corporelles de base ; cet excès de matière cérébrale renforce essentiellement leur capacité à être intelligents, et les espèces intelligentes sont souvent très curieuses ». Dommage d’apprendre que les dauphins sont menacés d’extinction.

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)
Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-22T18:18:10+01:0022 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser