fbpx

(SCIENCE) USA, la première enfant désignée personnalité de l’année par le Time

7 décembre 2020 — Depuis 1927, chaque année en décembre le magazine hebdomadaire décerne un prix prestigieux. Cette fois-ci c’est une jeune adolescente américaine de 15 ans qui se nomme Gitanjali Rao. C’est une première pour le Time (ou Time Magazine), l’un des principaux magazines d’information hebdomadaires américains. Time signifie «Today Information Means Everything».

UNE PREMIÈRE PAGE

Désignée « enfant de l’année » par le magazine « Time », grâce à ses nouvelles découvertes scientifiques très impressionnantes pour son jeune âge. Le jury a tenu a salué le symbole d’espoir qu’elle représente pour les futurs générations mais également son impact positif sur le monde.

Gitanjali Rao a 15 ans, elle est d’origine indienne et sa devise est « observer, réfléchir, chercher, construire et communiquer ». Grâce au soutien de sa famille aisée, elle a pu également prendre des cours de pâtisserie, d’escrime, et a pu faire de nombreux voyages qui l’ont inspiré (Chine, Égypte, Grèce, Inde, Japon).

A son âge ses passions sont la chimie, la biologie, la physique ou encore l’électronique. Mais surtout elle a posé seule en première page pour un grand magazine, on peut l’apercevoir en blouse blanche ornée de sa demi douzaines de médailles gagnées avec ses travaux ingénieux. Et elle est admirée de tous particulièrement sur les réseaux sociaux.

UNE INVENTIVITÉ INCROYABLE

Parmi ses découvertes scientifiques, on retrouve un petit boîtier muni de capteurs carbone qui servira à détecter le plomb dans l’eau. Encore plus incroyable, afin de lutter contre le harcèlement en ligne, l’adolescente a créé une extension de Google Chrome. Pour se rendre compte si un commentaire est injurieux ou blessant, il suffit de le taper dans la barre de recherche avant de publier un commentaire, l’extension propose aussi des alternatives.

Ses compétences vont au-delà de la science, Gitanjali Rao donne des cours à des enfants, elle a écrit un livre mais surtout elle anime des conférences pour des adultes.

Elle s’est exprimée pour le magazine sur ce qu’il l’a poussé à réaliser ces projets, « C’est grâce à mon oncleQuand j’ai eu 5 ans, il m’a offert un kit de jeu sur la chimie, je l’ai ouvert et j’ai tout fait en une journée. » Et a rajouté, « Mais la clé, c’est la motivation et la curiosité. »

Morgane Nenert (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(MYSTÈRE) Est-il dangereux de jouer au Ouija ?

28 février 2021 – Pour capter des informations ou par amusement, les adeptes du spiritisme s’adonnent au Ouija (prononcé « oui-ja »). Invention du XIXème siècle, cette planche sur laquelle se trouvent les lettres de l’alphabet, les chiffres, et les termes « oui », « non » voire « bonjour » et « au revoir », semble pouvoir être l’intermédiaire entre le monde de l’au-delà et les vivants. Les utilisateurs du Ouija questionnent l’esprit qui serait « appelé » en séance par l’intermédiaire d’un objet (un verre ou une « goutte »). Ce dernier se dirige vers les symboles, les uns après les autres, afin de constituer des réponses à leurs questions. Pour certains, le déplacement est dû à l’énergie des participants ou à l’effet idéomoteur (mouvements inconscients des personnes qui touchent l’objet durant la séance), pour d’autres à des entités appartenant au monde du subtil ou au royaume des défunts.

Alors que la communauté scientifique considère la pratique comme une pseudoscience, et que pour certains parapsychologues, le Ouija est sans danger particulier, un certain nombre de médiums déconseillent fortement de  » jouer avec ça « . En effet, des expériences négatives en séance et/ou des conséquences indésirables pourraient se manifester en s’adonnant à la pratique du Ouija (voir la libre antenne BTLV du 25 janvier).

En 1901, William Fuld, inventeur et entrepreneur américain de Baltimore (Maryland), a commencé la production de ses propres planches sous le nom de « Ouija ». D’après lui, « Ouija » serait un ancien mot égyptien signifiant  » bonne chance. » Il est aussi la combinaison de « oui » en français et en allemand. Le Ouija fût considéré pendant longtemps comme un jeu de société, puis pendant la première guerre mondiale, Pearl Curran (médium américaine) en a fait un support de divination. Elle aurait été guidée, via le Ouija par Patience Worth pour écrire ses romans.

Les spirites disent que le Ouija est une forme de médiumnité qui permettrait de communiquer avec d’autres plans. Pour les religions monothéistes, cette pratique est liée à l’occulte, et ceux qui participent à des séances de Ouija parlent en réalité avec le Diable ou des entités négatives.

Alors si comme dans le film  » Jumanji « , vous préférez ne pas être obligé de terminer la partie, mieux vaut peut-être ne pas la commencer … Cependant, pour les plus audacieux d’entre vous, pourquoi ne pas aller passer une soirée au château de Fougeret, dans la Vienne, pour oser l’expérience avec Véronique Geffroy, une experte en la matière ?

Voir également l’émission  » Les Affranchis de l’info  » : Paranormal, peut-on tout expliquer ? (réservé aux abonnés)

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-12-07T18:12:55+01:007 décembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser