fbpx

(SCIENCES) Un ado américain a réussi une fusion nucléaire !

15 octobre 2020 —Il s’appelle Jackson Oswalt, et à l’âge de 12 ans, il serait parvenu à fusionner deux atomes de deutérium, l’un des isotopes de l’hydrogène selon Sciences et Avenir. Le collégien est ainsi devenu la plus jeune personne au monde à réussir cette expérience.

Un record qui va figurer en bonne place dans l’édition 2021 du Guinness Book.

Fort heureusement, l’ado n’a pas commandé d’appareil sur Amazon, il a construit lui-même pièce par pièce : « J’ai pu utiliser l’électricité pour accélérer deux atomes de deutérium ensemble afin qu’ils fusionnent en un atome d’hélium-3 et libèrent également un neutron, qui peut être utilisé pour chauffer de l’eau et faire tourner une machine à vapeur, qui à son tour produit électricité », a-t-il expliqué dans une vidéo.

UNE ATTENTE DE TROIS ANS

Cet adolescent de Memphis dans le Tennessee a attendu trois ans pour que son record soit validé et reconnu par le Guinness des records. À presque treize ans, il a réussi à construire son petit réacteur chez ses parents.

Le précédent record en 2008 était détenu par Taylor Wilson qui n’avait que 14 ans. Il est aujourd’hui un physicien nucléaire reconnu. Concernant le jeune Jackson, son accomplissement à domicile a été formellement vérifié par l’Association Fusor, un consortium de recherche « open-source » sur la fusion nucléaire, ainsi que par le chercheur Richard Hull.

UNE FUSION NUCLÉAIRE QUI CONSOMME TROP !

Si techniquement il s’agit bien d’une fusion nucléaire, il faut beaucoup trop d’énergie pour la faire fonctionner, donc ce système n’est pas du tout rentable. En effet en réalisant cette fusion complète, il a réussi à former un plasma, qui donne la preuve de sa réussite.

À 15 ans Jackson Oswalt, espère faire partie des futurs chercheurs dans le domaine de la fusion nucléaire. Il espère en tout cas que sa machine « sera rentable et sera une excellente source d’énergie qui nous aidera à arrêter le changement climatique ».

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(SCIENCE) Notre tête révèle un organe inconnu jusqu’à ce jour

21 octobre 2020 — Publiée dans la revue Radiotherapy and oncology, une étude révèle l’existence d’un nouvel organe niché dans le nasopharynx humain. Un ensemble de glandes salivaires bilatérales. Jusqu’à il y a trois ans, les scientifiques pensaient que le corps humain contenait 78 organes. Depuis ils ont revu à la hausse le nombre de ses derniers en y rajoutant notamment le mésentère qui relie l’intestin aux parois abdominales. Cette fois, il va falloir également compter avec de nouvelles glandes salivaires. C’est une équipe de chercheurs néerlandais qui a fait cette

découverte anatomique. Niché à l’arrière du nasopharynx, ce nouvel ensemble de glandes salivaires a été découvert lors d’examens menés avec un PSMA sur des patients souffrant d’un cancer de la prostate. C’est grâce aux injections de glucose radioactif lors du scan que l’organe fut découvert.

Crédit photo : Institut néerlandais du cancer

ON A TOUS LES GLANDES

Notre corps est équipé de glandes salivaires dites « majeures » (ndld : les glandes parotides, sous-maxillaires et sublinguales) mais aussi de près d’un millier de glandes salivaires supplémentaires dites “mineures”. Minuscules, celles-ci sont nichées dans le tractus aérodigestif et dans toute la zone buccale, ce qui n’est pas le cas de ce nouvel organe qui appartiendrait aux glandes dites « majeures ». Placées précisément derrière le nez et au-dessus du palais, ces glandes se trouvent près du centre de notre tête. La question que beaucoup se posent est légitime : comment sommes-nous passés à côté depuis l’avènement de la radiographie ? Les spécialistes avancent que cette zone n’est pas très accessible. Pour certains, seules les nouvelles techniques d’imagerie PSMA-PET / CT peuvent le permettre.

Sur BTLV, on se demande souvent s’il existe un grand architecte à l’espèce humaine et il est certain que si la question est longtemps posée, une chose est sure, le corps humain est vraiment la plus belle machine qu’il a inventée…

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2020-10-15T15:37:35+02:0015 octobre 2020|

Sujets susceptibles de vous intéresser