fbpx

(SOCIÉTÉ) Quels sont les plans en cas d’invasion de zombies ?

11 janvier 2021 — Depuis l’arrivée de la COVID 19, nous vivons une époque bien singulière. Maintenant il est légitime de se demander, que peut-il nous arriver de pire : un virus plus dangereux, une guerre mondiale ou même une attaque de zombie ?

Si nous devions faire face à une épidémie qui transforme l’Homme en zombie, la première recommandation de chercheurs américains et de fuir le plus rapidement possible dans un endroit isolé, vide de commerces, d’habitations et de personnes.

TROUVER UN REFUGE?

Où courir en cas d’apocalypse zombie? Les personnages de films trouvent souvent refuge dans les grands centres commerciaux. À première vue, ces endroits peuvent vraiment aider dans les moments difficiles. Le supermarché a suffisamment de conserves pour survivre à un long siège de zombies, il y a un approvisionnement en eau, des médicaments dans les pharmacies, dans les magasins, on trouve des vêtements chauds, et l’on peut fabriquer des armes à partir de ce que l’on trouve dans les magasins d’appareils ménagers et de matériaux de construction. Mais les scientifiques pensent qu’il vaut mieux rester à l’écart des centres de civilisation. En 2015, un groupe d’épidémiologistes et de mathématiciens de l’Université Cornell aux États-Unis a simulé la propagation d’une infection zombie,  les scientifiques ont conclu qu’avec des scénarios plus ou moins réalistes d’une invasion zombie, l’humanité ne survivrait pas, mais s’il y a une chance, alors c’est pour ceux qui ont le temps de disparaitre dans la nature, dans les montagnes Rocheuses par exemple.

Les auteurs de l’étude expliquent que l’infection de l’épidémie «zombie» se propage le plus rapidement dans les zones avec une population très dense. Si le premier zombie mord une personne à New York, le nombre de morts-vivants augmentera de façon exponentielle, mais lorsque la vague atteindra la campagne, la propagation de l’infection ralentira. Si vous partez à temps dans un endroit où il y a très peu de monde (pour les Américains, les chercheurs suggèrent la partie nord des Rocheuses), il y aura très peu de chances de rencontrer des zombies.

LES MÊMES MODÈLES UTILISÉS EN ÉPIDÉMIOLOGIE

Pourquoi modéliser la multiplication des zombies? «La modélisation de zombies vous fait découvrir de nombreuses techniques utilisées pour modéliser de vraies maladies très contagieuses , bien que dans ce contexte, c’est plus amusant. », explique Alex Alemi, étudiant diplômé de l’Université Cornell.

La modélisation des contagions de zombies n’est pas très différente de la modélisation des épidémies de maladies infectieuses comme Ebola, qui sont traitées par des épidémiologistes et des responsables médicaux. Ces modèles sont très importants pour la bonne répartition des ressources et des stocks en cas d’épidémie, l’organisation de la logistique, du transport et d’autres choses qui peuvent sauver des milliers de vies en cas de danger.

Même pour le Pentagone, ce n’est pas idiot de prévoir un plan en cas d’invasion de zombies ou d’extraterrestre et de faire des exercices régulièrement pour être prêt.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Cet astéroïde vaut 7 Millions de fois l’économie sur Terre !

23 janvier 2021 – Situé entre Mars et Jupiter, cet astéroïde, entièrement composé de métaux, présente des caractéristiques hors du commun…

L’astéroïde « Psyche 16 » est multi-trillionaire ; sa valeur est en effet estimée à environ 630 Trillions d’Euros.

Une belle somme, mais pourtant, ce n’est pas la raison pour laquelle la NASA y enverra un orbiteur, en 2022. Parce qu’en plus d’être plein de richesses, l’astéroïde pourrait aussi nous en apprendre beaucoup sur la façon dont se serait formé notre système solaire…

UN NOYAU SEMBLABLE A CELUI DE LA TERRE

Même à long terme, l’étude de Psyche 16 n’a aucun but mercantile. En revanche, il donnera aux chercheurs l’opportunité d’observer la Terre…

Plus exactement, ce qui se rapproche le plus du noyau de notre planète. Il s’agira de réaliser sur cet astéroïde, ce qu’il est impossible de réaliser sur Terre, puisqu’il faudrait en effet creuser jusqu’à 3 000 kilomètres de profondeur, afin d’observer le noyau terrestre, ce qui est impossible. Etudier Psyche 16, permettra à la NASA de mieux comprendre le fonctionnement de notre cœur terrestre.

Les scientifiques tenteront par exemple, de déterminer pourquoi le magnétisme des pôles finit par s’inverser au fil du temps.

UN ASTÉROÏDE VRAIMENT UNIQUE

L’astéroïde fut découvert en 1852 par Annibale De Gasparis. L’astronome italien n’imaginait alors pas qu’il venait de repérer une telle rareté, dans sa lunette d’observation.

Lors de leurs formations, les astéroïdes agrègent les éléments lourds d’étoiles ayant explosés, parce qu’en fin de vie, au cours des précédents milliards d’années. C’est d’ailleurs de cette façon que sont nés des métaux comme l’or, l’arent ou le platine, et même des éléments vitaux à notre survie, tel que l’oxygène.

Ce qui rend Psyche 16 si spécial, c’est que là ou les astéroïdes sont habituellement constitués d’amas de roches ou de glace, ce dernier est surtout composé de fer, de nickel et certainement d’or. A l’échelle du cours actuel de tous ces métaux, cela représenterait une valeur astronomique, équivalente à 7 Millions de PIB mondiaux (le PIB mondial représentait 84 798 Milliards de dollars, en 2019).

Il aura fallu attendre le lancement du télescope Hubble, en 2014, pour se rendre compte des particularités de cet astéroïde géant.

Mais l’observation de Psyche 16 n’en est qu’à ses balbutiements. En effet, la « mission Psyche », ne décollera qu’en août 2022, avec, nous l’espérons, son lot de découvertes surprenantes.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-01-13T14:59:38+01:0011 janvier 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser