19 septembre 2022 – Les autorités archéologiques israéliennes ont annoncé dimanche la découverte accidentelle d’un caveau funéraire intact datant de 3 300 ans, de l’époque du pharaon Ramsès II, et rempli de poteries, d’objets en bronze et d’ossements.

« Ce caveau pourrait nous fournir une image plus complète des rites funéraires de la fin de l’âge de bronze », a déclaré dans un communiqué Eli Yannai, expert de cette période à l’Autorité israélienne des antiquités (IAA), évoquant une découverte « extrêmement rare ».

Le caveau a été découvert mardi dernier lorsqu’un ouvrier travaillant avec une pelle mécanique au parc national de Palmahim, au sud de la métropole Tel-Aviv, a buté sur un morceau de pierre qui s’est avéré être le toit de cette voûte funéraire.

Munis de caméras vidéos et de lampes torches, des archéologues y ont trouvé de la vaisselle ancienne, des urnes, des coupes, des ossements et différents objets en bronze, dont des pointes de flèches, a indiqué dimanche l’IAA en dévoilant des premières images de cette découverte.

caveau funéraire

Crédit photo / Emil Aladjem / Israeli antiquitiés authority / AFP

« Lorsque j’ai vu les objets dans la grotte de la plage de Palmahim, mes yeux se sont aussitôt illuminés, une découverte de la sorte cela n’arrive qu’une fois dans une vie. Et de trouver des objets intacts, qui n’ont jamais été touchés depuis leur premier usage c’est incroyable », s’est enthousiasmé David Gelman, archéologue à l’IAA.

Selon les archéologues israéliens, ces objets avaient été déposés dans cette grotte funéraire afin d’accompagner les défunts après leur mort et n’ont pas été touchés depuis 3 300 ans, notamment au moins un squelette humain relativement intact.

Les objets datent de la période de Ramsès II, qui régna sur l’Égypte entre 1279 et 1213 avant Jésus-Christ et contrôla aussi Canaan, un territoire qui comprenait l’équivalent d’Israël moderne, des territoires palestiniens et des pans du Liban, de la Jordanie et de la Syrie, selon l’autorité des antiquités.

Ces dernières ont d’ailleurs scellé le caveau et placé des gardes aux alentours en attendant de formuler un plan de fouille plus poussé sur ce site où « quelques items » ont déjà été pillés dans la courte période, la semaine dernière, allant de la découverte à la fermeture du site, a précisé l’IAA.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr Source AFP)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV