fbpx

(TECHNO) L’intelligence artificielle serait plus efficace que l’homme dans la réalité virtuelle

8 avril 2021 — Les progrès de l’intelligence artificielle permettent aux logiciels de battre régulièrement l’homme dans la réalité virtuelle selon un article paru dans la revue nature.

Nouveau succès pour l’intelligence artificielle: un programme informatique s’oriente plus efficacement que l’homme dans un jeu en réalité virtuel selon une étude publiée dans Nature. Le programme « a surpassé un joueur professionnel », « naviguant avec souplesse », « empruntant de nouveaux chemins et des raccourcis au fur et à mesure que ces derniers devenaient accessibles », expliquent des chercheurs de l’entreprise britannique DeepMind, coauteurs de l’étude sur un blog. La filiale de Google spécialisée dans l’intelligence artificielle est également connue pour avoir développé AlphaGo qui a battu le champion du monde de jeu de go.

DES NEURONES ARTIFICIELS MODELÉS SUR CEUX DE LHOMME

Le « deep learning » (ou « apprentissage profond ») permet à des machines d’effectuer des tâches complexes pour lesquelles elles ont été entraînées, comme la reconnaissance vocale ou visuelle. Cet apprentissage s’appuie sur des réseaux de neurones artificiels, des systèmes informatiques modelés sur ceux de l’homme. Le cerveau de l’homme est capable d’évaluer où nous sommes et où nous allons en intégrant des signaux multiples. Mais les chercheurs ne se sont pas directement inspirés des circuits de cerveau de l’homme qui agissent comme un « GPS interne » pour créer leur programme, ils l’ont uniquement « entraîné » à trouver sa position en fonction de sa vitesse. Selon l’étude, Andrea Banino, chercheur chez DeepMind et ses collègues ont alors vu émerger une organisation des réseaux de neurones artificiels « fournissant une convergence frappante » avec celle observée chez les mammifères butineurs. Pour les chercheurs, leurs travaux pourraient aider à mieux comprendre le fonctionnement des cellules cérébrales humaines responsables de l’orientation dans l’espace.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-08T13:54:51+02:008 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser