fbpx

(TECHNO) Un hélicoptère mythique effectue son premier vol sans pilote

6 avril 2021 — L’hélicoptère Sikorsky UH-60 Black Hawk  a été équipé avec un nouveau système qui lui permet de voler de façon autonome sans pilote.

L’hélicoptère Sikorsky UH-60 Black Hawk est entré en service dans l’armée américaine à la fin des années 1970 et il est toujours en service. Il vient d’effectuer son premier vol juste avec la supervision de pilotes à l’aide du système d’automatisation développé dans le cadre du DARPA Aircrew Workbench Automation System et avec le soutien de la technologie Matrix de Sikorsky. Ainsi les pilotes peuvent se concentrer sur le sauvetage de vies ou le transport de marchandises au lieu de se concentrer uniquement sur le pilotage.

DES ESSAIS DANS DES CONDITIONS DIFFICILES

Au cours de la première partie des essais en vol, qui a eu lieu sur le site d’essai de Sikorsky à Stratford, dans le Connecticut, le prototype du Black Hawk Down sans pilote a décollé et atterri de manière autonome, ainsi qu’un vol le long d’une route donnée, au cours duquel l’hélicoptère a surmonté avec succès les obstacles «virtuels», démontrant la possibilité d’un vol autonome. Il y avait deux pilotes dans le cockpit, mais ils n’interagissaient pas avec les commandes et contrôlaient simplement le fonctionnement des systèmes et l’exactitude du vol du drone à l’aide de tablette.

Comme l’a noté la DARPA, la nouvelle technologie devrait aider les pilotes dans des conditions météorologiques difficiles, ainsi que pendant les missions de combat, lorsque l’équipage de l’hélicoptère peut se concentrer sur d’autres travaux sans être distrait par le contrôle de l’engin. De plus, ALIAS et Matrix ont le potentiel de réduire le nombre de membres de personne dans l’équipage, ce qui est important lors des combats.

LA MODERNISATION DE VIEUX MATÉRIELS

Les tests de nouvelles technologies se poursuivront en 2022. On s’attend à ce que Sikorsky teste le fonctionnement de plusieurs hélicoptères sans pilote à la fois dans un seul complexe tout en effectuant une mission de combat commune. Le calendrier de ces vols n’a pas encore été précisé.

Sikorsky a démontré sa capacité à moderniser le plus ancien des Black Hawks de l’armée américaine, l’UH-60A, avec son équipement de contrôle de vol autonome Matrix. Pour ce faire, il a fallu démonter et remplacer les commandes de vol mécaniques de l’hélicoptère par des commandes de vol électriques.

Par la suite, Sikorsky a l’intention de coordonner le vol de trois hélicoptères autonomes pour explorer les protocoles de vol en formation.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(OVNI) La communauté internationale des experts en OVNIologie répondra au gouvernement américain lors d’une conférence de presse

5 août 2021 – Des chercheurs universitaires et civils en OVNIologie ont décidé de se rassembler dans le cadre d’une conférence de presse afin de répondre au gouvernement américain, au pentagone et l’UAP task force. Cette conférence qui se veut internationale doit avoir lieu le 21 août 2021 et sera diffusée en simultané dans plusieurs grandes villes comme Paris, Barcelone ou Buenos Aires.

Cette conférence intervient à un moment phare pour l’OVNIologie, puisque le sujet des OVNIs n’a jamais été pris autant au sérieux par de nombreux états, et ce de manière totalement officielle. En l’occurrence cette conférence fait suite à l’annonce du gouvernement américain qui a ordonné au Pentagone, par un projet de loi du Congrès en décembre 2020, de rendre accessibles tous les dossiers classifiés sur les OVNIs à toutes les branches du Gouvernement, de la Défense et des Services de renseignement, au cours des 180 jours suivants (juin 2021). De fait, l’objectif de cette conférence de presse sera de permettre aux experts de l’ovniologie de s’exprimer sur le sujet OVNI et d’évaluer de manière indépendante le contenu des publications du Pentagone.

Cette conférence rassemblera de nombreux invités prestigieux notamment des grands noms de l’OVNIologie comme Ananda Bosman ou Yann Vadnais qui pourront s’exprimer à un moment clé pour le secteur qui grimpe en popularité. Une popularité qui devrait continuer à croître avec la reconnaissance de l’existence de PANs intelligents par le Département de la Défense américaine. Plus qu’une conférence de presse, cet événement sera un rassemblement d’experts qui permettra de coordonner de manière cohérente les récents résultats de recherche en discours scientifiques et de faire progresser notre compréhension des OVNIs/PANs. C’est donc une conférence de presse d’une importance capitale pour l’OVNIologie qui va se dérouler le 21 août et qu’il faudra donc scruter avec la plus grande attention.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-04-07T11:24:23+02:006 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser