fbpx

(TECHNOLOGIE) La Chine dévoile son train ultrarapide à sustentation magnétique

15 janvier 2021 – Des chercheurs de l’Université Southwest Jiaotong ont dévoilé le nouveau train hyper-rapide sur la piste d’essai de Chengdu, dans la province du Sichuan, un Maglev à supraconductivité haute température. Le Maglev (Magnetic levitation), est un concept de train développé à partir de 1922 par l’ingénieur allemand Hermann Kemper. C’est la sustentation électromagnétique (lévitation magnétique/électrodynamique) qui permet au train de ne pas être en contact avec les rails pour éviter tout frottement.

Le Japon étant déjà bien avancé avec le Maglev, un autre est en cours de développement, made in China. Les chercheurs de l’Université Southwest Jiaotong ont déclaré que leur technologie était plus économique que celle des Japonais (500 Km/h) et, qu’à la différence du Maglev japonais qui doit accélérer avant de pouvoir léviter, ce prototype pourra léviter dès le départ.

La différence de coût entre la technologie chinoise et la japonaise est basée sur l’utilisation de l’azote liquide plutôt que de l’hélium liquide. Les commentaires du chercheur chinois Deng Zigang, à la presse locale, ont été repris par le South China Morning Post : « nous atteignons la superconductivité à une température légèrement plus haute mais le coût est cinquante fois moindre ». Avec une mise en service prévue avant 2030, normalement dans 6 ans, le TGV chinois, qui participe au plan de Pékin pour relier rapidement les villes entre elles, pourra voyager à 620 Km/h. Les chercheurs parlent même de monter à 800 Km/h ! Les avions ont du soucis à se faire.

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(MYSTÈRE) Des internautes découvrent un message secret dans le parachute du rover « Perseverance »

24 février 2021 – Des détectives du web affirment avoir réussi à décoder un message secret, caché dans les motifs du parachute qui a aidé le rover « Perseverance », de la NASA à atterrir en toute sécurité sur Mars.

Les utilisateurs des réseaux sociaux Reddit et Twitter ont remarqué que le motif rouge et blanc sur le parachute avait l’air d’avoir été ajouté délibérément. Certains internautes ont alors émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un code secret. Un code se servant de l’écriture informatique binaire. Afin de vérifier cela, ils ont choisi d’interpréter le sens du motif, en remplaçant ses parties rouges par le chiffre 1, le blanc représentant le zéro.

Photo de l’intérieur du parachute, prise par le rover Perseverance. ©NASA

UNE PHRASE SIGNÉE THEODORE ROOSEVELT

A partir de photos prises à l’intérieur du parachute, les internautes affirment que l’expression « osez des choses grandioses » (« dare mighty things ») utilisée comme devise par le centre de recherches spatiale de la NASA : le « Jet Propulsion Laboratory » ; a été codée sur l en utilisant un motif représentant des lettres sous forme de code informatique binaire.

Cette phrase est extraite d’un discours prononcé par le président américain Theodore Roosevelt, en 1899 dans lequel il affirme qu’«il vaut mieux oser des choses grandioses, remporter des triomphes glorieux, plutôt que de se ranger parmi ces pauvres esprits qui ne jouissent ni ne souffrent beaucoup, car ils vivent dans un crépuscule gris qui ne connaît ni victoire ni défaite. »

Chacun des anneaux concentriques du motif du parachute représentent un des mots du message secret. Les zéros et les uns doivent être divisés en morceaux de 10 caractères, auxquelles il faut rajouter 64, afin d’obtenir le code ASCII (norme informatique de codage de caractères), de chaque caractère.

Par exemple, sept bandes blanches, une bande rouge et deux autres bandes blanches représentent 0000000100, le code binaire binaire pour le chiffre. En ajoutant, 64 à ce résultat, cela donne 68, le code ASCII correspondant à la lettre D, en majuscules.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-01-15T14:23:43+01:0015 janvier 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser