fbpx

(TECHNOLOGIE) L’impression de logements en 3D se concrétise

3 mai 2021 – Une nouvelle génération de start-up veut bouleverser la façon dont les maisons sont construites, et ceci, en automatisant leur production, grâce à des imprimantes 3D industrielles.

Cette méthode d’impression 3D, également connue sous le nom de fabrication additive, utilise les imprimantes, pour déposer de fines couches de plastique, de métal, de béton et d’autres matériaux les unes sur les autres, produisant ainsi des objets tridimensionnels, programmés à l’avance.

UNE NOUVEAUTÉ DANS L’IMMOBILIER 

Ces dernières années, les imprimantes 3D ont principalement été utilisées pour créer de petites quantités d’articles spécialisés tels que des pièces automobiles ou des prothèses, permettant aux consommateurs ou aux entreprises de produire exactement ce dont ils avaient besoin en utilisant les machines à la maison ou au travail.

Mais aujourd’hui, quelques start-up dans le monde ont décidé d’innover, et appliquent désormais l’impression 3D à la construction de maisons, affirmant qu’elles seraient ainsi plus rapides, moins chères et plus durables à produire, par rapport à une maison traditionnelle. Ces entreprises soutiennent que cette technologie pourrait contribuer à mettre fin aux graves pénuries de logements ayant conduit à une flambée des prix de l’immobilier, à une  surpopulation, ainsi qu’à des expulsions, notamment dans la ville de New-York, aux États-Unis, où la technologie va être expérimentée.

Toutefois, la construction de logements en 3 dimensions n’en est encore qu’à ses débuts. La plupart des start-up dans ce domaine développent de nouvelles technologies, mais ne construisent pas encore de maisons prêtes à l’emploi.

Pour l’instant,  les deux principales entreprises à exercer dans ce domaine, Mighty Buildings, et ICON, n’ont livré à elles deux,  que quelques dizaines de maisons.

Jason Ballard, PDG et co-fondateur de la start-up de construction et  d’impression 3D, ICON, a déclaré que son système de construction par imprimante pouvait effectuer les tâches de 10 à 20 travailleurs, issus de 5 à 6 métiers différents. Et contrairement aux humains, les machines peuvent fonctionner 24 heures par jour, permettant aux constructeurs et aux acheteurs, d’économiser de l’argent, et du temps de construction.

«Avec l’impression 3D, nous sommes en mesure d’imprimer exactement ce dont nous avons besoin», affirme Sam Ruben, co-fondateur, d’une autre entreprise spécialisée dans d’impression de logements, Mighty Buildings.

COMMENT SE DÉROULE UNE IMPRESSION DE LOGEMENT ?

Dans l’entrepôt de l’usine Mighty Buildings à Oakland, en Californie, une immense imprimante 3D dépose de fines couches d’un matériau semblable à de la pierre, qui durcit rapidement sous la lumière ultraviolette et résiste au feu et à l’eau. Les panneaux muraux sont imprimés une couche à la fois puis remplis d’une mousse isolante. Des bras robotiques finissent ensuite, compléter le travail des imprimantes.

L’imprimante peut ainsi produire la totalité de la coque extérieure d’une maison, ou bien plus simplement, des panneaux muraux individuels pouvant être facilement assemblés, grâce à des outils simples d’utilisation, selon la start-up.

La plupart de tous ces modules en 3D sont donc assemblés en usine, transportés par camion, jusqu’au terrain du propriétaire, puis implantés à l’aide d’une grue. Inconvénient de cette méthode, la taille de chaque unité est limitée par les dimensions de la plate-forme du camion, et par les hauteurs respectives des tunnels, ponts et autres viaducs.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(OVNI) Attention aux illusions d’optique (VIDÉO)

5 août 2021 – En matière d’ufologie, les scientifiques ont du mal à accepter le témoignage comme une preuve absolue et à juste titre. Quand on étudie un peu le phénomène on se dit que ces derniers peuvent être parfois tronqués par des illusions d’optique. C’est ce que montre une vidéo prise dans un parc national d’Alaska qui montre ce qui semble être une « soucoupe volante » planant au-dessus de l’eau, en réalité, il s’agit d’une simple illusion d’optique. Filmée au parc national et réserve de Glacier Bay, la vidéo a fait le tour du net.

UN PHÉNOMÈNE MÉTÉO CONNU

Dans la vidéo, l’étrange objet qui ressemble à une soucoupe volante, semble flotter silencieusement dans le ciel au-dessus de la baie, en fait cet « ovni » n’est qu’un phénomène météorologique connu sous le nom de «Fata Morgana». Sur son site, le parc national écrit d’ailleurs :

« Lorsque de l’air de densités différentes se rencontre, l’air dans l’atmosphère terrestre agit comme une lentille de réfraction, créant l’effet de mirage que nous voyons ici ».

Un phénomène qui fait parfois apparaître des villes flottantes ou des navires au-dessus d’étendues d’eau aux 4 coins du monde. Les fans d’ovnis seront peut-être déçus d’apprendre cette réalité mais sûrement enthousiasmés par le spectacle.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2021-05-03T15:23:39+02:003 mai 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser