fbpx

(TECHNOLOGIE) Un drone Russe d’attaque qui ressemble à un OVNI

2 décembre — L’année dernière, il avait effectué son premier vol qui s’était déroulé sans aucun problème. Depuis, le prototype d’avion sans pilote russe S-70 « Okhotnik » va devenir le premier drone d’attaque de l’armée russe. Un engin qui a basse altitude pourrait être confondu avec un OVNI.

Cet engin russe S-70 « Okhotnik » va devenir le premier drone d’attaque de l’armée russe. Un avion sans pilote furtif est conçu sur le schéma d’une aile volante.

Il sera doté des dernières technologies en moyens de reconnaissance optique-électronique, radiotechnique et d’autres plus secrètes, ainsi que des missiles cachés à l’intérieur de la coque.

Sa masse au décollage sera d’environ 25 tonnes, une masse à vide de 13,5 tonnes, une charge offensive de 4 tonnes et une capacité en carburant de 9 tonnes.

Il aura une envergure de 19 mètres et une longueur totale de 14 mètres. A basse altitude, le drone pourra développer une vitesse supersonique d’environ 1400 km / h. Il pourra effectuer un vol d’environ 5000 kilomètres. En 2020, le drone a été testé pour la première fois avec un simulateur de missile.

DES MISSILES NON ARMÉS

C’est depuis un aérodrome militaire du site d’Ashuluk, que le drone a effectué des essais avec des simulateurs de missiles  à  air guidés.  Les simulateurs renferment à l’intérieur tout l’électronique d’un missile mais sont dépourvus de leurs ogives conventionnelles ou nucléaires. Les vols permettent d’évaluer l’interface de l’équipement électronique embarqué du drone avec les systèmes de guidage de missiles et l’avion leader Su-57 », rapporte l’agence RIA Novosti .

Rappelons qu’à l’été 2020, le chef de l’United Aircraft Corporation, Yuri Slyusar, a déclaré que des copies en série du véhicule aérien sans pilote d’attaque et de reconnaissance d’Okhotnik, également connu sous le nom de S-70, commenceront a être intégrées par ? l’armée russes à partir de 2024. Ce drone furtif est considéré comme l’ailier du chasseur Su-57.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Sur la photo  on peut voir la différence entre le  S-70 « Okhotnik » et un tracteur (crédits ministère de la défense russe)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Cet astéroïde vaut 7 Millions de fois l’économie sur Terre !

23 janvier 2021 – Situé entre Mars et Jupiter, cet astéroïde, entièrement composé de métaux, présente des caractéristiques hors du commun…

L’astéroïde « Psyche 16 » est multi-trillionaire ; sa valeur est en effet estimée à environ 630 Trillions d’Euros.

Une belle somme, mais pourtant, ce n’est pas la raison pour laquelle la NASA y enverra un orbiteur, en 2022. Parce qu’en plus d’être plein de richesses, l’astéroïde pourrait aussi nous en apprendre beaucoup sur la façon dont se serait formé notre système solaire…

UN NOYAU SEMBLABLE A CELUI DE LA TERRE

Même à long terme, l’étude de Psyche 16 n’a aucun but mercantile. En revanche, il donnera aux chercheurs l’opportunité d’observer la Terre…

Plus exactement, ce qui se rapproche le plus du noyau de notre planète. Il s’agira de réaliser sur cet astéroïde, ce qu’il est impossible de réaliser sur Terre, puisqu’il faudrait en effet creuser jusqu’à 3 000 kilomètres de profondeur, afin d’observer le noyau terrestre, ce qui est impossible. Etudier Psyche 16, permettra à la NASA de mieux comprendre le fonctionnement de notre cœur terrestre.

Les scientifiques tenteront par exemple, de déterminer pourquoi le magnétisme des pôles finit par s’inverser au fil du temps.

UN ASTÉROÏDE VRAIMENT UNIQUE

L’astéroïde fut découvert en 1852 par Annibale De Gasparis. L’astronome italien n’imaginait alors pas qu’il venait de repérer une telle rareté, dans sa lunette d’observation.

Lors de leurs formations, les astéroïdes agrègent les éléments lourds d’étoiles ayant explosés, parce qu’en fin de vie, au cours des précédents milliards d’années. C’est d’ailleurs de cette façon que sont nés des métaux comme l’or, l’arent ou le platine, et même des éléments vitaux à notre survie, tel que l’oxygène.

Ce qui rend Psyche 16 si spécial, c’est que là ou les astéroïdes sont habituellement constitués d’amas de roches ou de glace, ce dernier est surtout composé de fer, de nickel et certainement d’or. A l’échelle du cours actuel de tous ces métaux, cela représenterait une valeur astronomique, équivalente à 7 Millions de PIB mondiaux (le PIB mondial représentait 84 798 Milliards de dollars, en 2019).

Il aura fallu attendre le lancement du télescope Hubble, en 2014, pour se rendre compte des particularités de cet astéroïde géant.

Mais l’observation de Psyche 16 n’en est qu’à ses balbutiements. En effet, la « mission Psyche », ne décollera qu’en août 2022, avec, nous l’espérons, son lot de découvertes surprenantes.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2020-12-02T18:25:30+01:002 décembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser