fbpx

(TECHNOLOGIE) Un logiciel pour créer des vêtements en 3 dimensions

2 avril 2021 – L’entreprise coréenne z-emotion, vient d’annoncer le lancement de son propre logiciel de conception de vêtements en 3 dimensions ! Le nom de ce nouveau logiciel : z-weave, il sera destiné à l’industrie de l’habillement et des textiles. Z-weave développe des articles de mode en 3D, dans le but de réduire les coûts des différents processus de conceptions et de développement, ce qui permet ainsi aux développeurs et aux revendeurs, de pouvoir connecter leurs idées plus concrètement, via des modèles virtuels.

UNE AIDE POUR LES E-COMMERÇANTS

Z-emotion a récemment fait l’acquisition d’un moteur de simulation de vêtements en 3 dimensions, qui lui est désormais exclusif. Cette innovation permettra aux utilisateurs du logiciel z-weave de développer leur produits virtuels en seulement quelques secondes. Au-delà de son objectif de raccourcir le processus d’échantillonnage au sein de la chaîne d’approvisionnement comme les acteurs existants, z-emotion permet également aux consommateurs finaux d’interagir avec les vêtements 3D en temps réel.

La haute fidélité visuelle des résultats de la simulation 3D de z-weave permet aux consommateurs finaux de visualiser des combinaisons de différentes tailles et couleurs adaptées à leurs avatars corporels personnalisés dans un environnement à 360 degrés. Ce service d’essayage virtuel en direct aide les consommateurs à prendre une décision d’achat plus rapidement, et optimise ainsi les taux de conversion des différentes plateformes de commerce électroniques.

« Au fil des années, la demande d’innovations de la part des marques mondiales est de plus en plus forte. L’épidémie de COVID-19 pousse les entreprises à revoir leurs stratégies numériques. Les bras ouverts pour embrasser la transformation numérique, nous espérons voir z-emotion changer la donne dans le monde de la mode », affirme Dongsoo Han, le directeur de z-emotion.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-02T10:39:27+02:002 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser