fbpx

(TECHNOLOGIE) Une application pour aider les médecins au quotidien

9 janvier 2021 — C’est ici en France qu’un jeune homme de 27 ans s’est lancé dans un projet surprenant. En créant sa start-up, Roman Collin avait en tête de faire gagner du temps aux médecins. Une initiative intelligente et créative qui va pouvoir permettre à de nombreuses personnes dans le domaine médical de se concentrer davantage sur les patients. Les tâches administratives représentent un temps de travail trop élevé. Ce projet a déjà séduit une plateforme internet très connue du grand public, un partenariat vient même d’être signé.

L’APPLICATION FOLLOW

Direction Rennes où Roman à lancé « Follow », une application ou plutôt un logiciel médical qui est en plein développement. Ce jeune homme a toujours vécu dans le domaine de la santé puisque sa mère travaille en tant que nutritionniste et son père comme chirurgien orthopédiste. Cela fait cinq ans que le Rennais a créé sa start-up, il avait remarqué à l’époque le retard technologique des logiciels médicaux.

C’est un gain de temps incroyable qu’il fait maintenant gagner aux médecins, selon une étude les tâches administratives représentent 13 heures de travail par semaine. D’après Roman, « il vaut mieux que les médecins se concentrent sur leurs patients, c’est là qu’est leur valeur ajoutée ». La solution ? Les patients doivent dorénavant remplir des questionnaires en salle d’attente sur des tablettes. Ils remplissent le motif de leur visite, leurs symptômes et leurs antécédents médicaux. Toujours selon l’entrepreneur, « les médecins généralistes connaissent bien leurs patients mais ce n’est pas forcément le cas pour les médecins spécialisés ».

UN FUTUR PARTENARIAT

Ce projet a pu évoluer en 2018 grâce une levée de fond d’un million d’euros provenant de Xavier Niel et de MBA Mutuelle. Puis une cinquantaine de médecins ont décidé d’investir dans le capital de la société. « C’est un outil conçu pour eux et il était donc important de les impliquer dans le projet », précise Roman. Son entreprise est déjà présente dans deux villes, Rennes et Paris.

L’application aux 700 utilisateurs vient de signer un partenariat avec la plateforme Doctolib, une plateforme de prise de rendez-vous en ligne. En un seul clic depuis un smartphone ou un ordinateur, les médecins ont accès au dossier médical de leurs patients. Le fondateur de Follow recueille « des données très sensibles donc tout est bien sûr très sécurisé. On va croiser nos données afin d’éviter notamment la double saisie ». D’ici un an, Roman prévoit de doubler son effectif avec le recrutement d’une vingtaine de personnes afin de pouvoir équiper 15 000 médecins en 2025.

Morgane Nenert (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ÉGYPTE) Un chapitre entier du «Livre des morts» a été découvert à Saqqarah

22 janvier 2021 — Dans la nécropole de Saqqarah, a été retrouvé l’un des artefacts les plus intéressants : un papyrus de 4 mètres de long contenant le chapitre 17 du Livre des Morts. Un manuscrit que les anciens Égyptiens utilisaient pour aider les morts dans l’au-delà. Le nom du propriétaire du papyrus est écrit dessus – « Puhaf »; le même nom a également été trouvé sur l’un des cercueils en bois et sur quatre poupées shabtidestinées à servir les morts dans l’au-delà. Le papyrus a été déterré dans un puits funéraire à côté de la pyramide du mari de la reine Neit, le pharaon Teti, qui a gouverné l’Égypte entre 2323 et 2291 avant JC. Une annonce a été faite par un représentant du ministère égyptien des Antiquités.

Les scientifiques tentent de déchiffrer le texte, d’autres exemplaires du chapitre 17 ont déjà été traduits. Ils contiennent une série de questions et de réponses, une sorte de feuille de route pour les morts essayant de naviguer dans l’au-delà. Il n’est pas encore possible de dire avec certitude si la copie récemment trouvée du chapitre 17 a le même format et les mêmes énigmes.

Un chapitre entier du livre des morts © Ministère égyptien des Antiquités

VERS UNE MEILLEURE  CONNAISSANCE DU CULTE DES MORTS 

Les archéologues ont trouvé également trois entrepôts en briques de terre, dans lesquels étaient conservées des offrandes à la reine et à son mari. Près de la pyramide, on a également découvert une série de tumulus contenant les restes de personnes ayant vécu pendant les 18e et 19e dynasties égyptiennes (1550 av.J.-C. – 1186 av.J.-C.). On pense que les gens voulaient être enterrés près de la pyramide du pharaon. Jusqu’à présent, l’équipe a découvert plus de 50 cercueils en bois, ainsi que de nombreux autres objets. À l’intérieur de la tombe, une stèle qui appartenait à un homme nommé Haptah, a été identifié comme le gardien du char de guerre du pharaon. Au sommet de la stèle se trouve un couple (Haptah et son épouse Mvtemvii) rendant hommage à Osiris, le dieu égyptien des enfers, et en bas se trouve le même couple assis sur des chaises avec six enfants devant eux. Trois filles sont représentées en train de renifler des fleurs de lotus, et leurs trois fils – debout côte à côte:

Haptah a peut-être été au service de Ramsès II, célèbre pour ses campagnes militaires qui ont étendu l’empire d’Égypte à la Syrie actuelle. L’inscription sur la stèle indique que deux des enfants de Haptakh portent le nom de membres de la famille Ramsès II. L’une des filles de Kaptakh s’appelle Néfertari (du même nom que l’épouse principale de Ramsès II), et l’un de ses fils s’appelle Khamveset (le même nom que l’un des fils de Pharaon). D’autres découvertes dans des tumulus près de la pyramide comprenaient une hache en bronze, des jeux de société, des statues d’Osiris et plusieurs momies, y compris la momie d’une femme qui semble avoir souffert d’une maladie génétique qui provoque une fièvre récurrente et une inflammation de l’abdomen, des articulations et poumons.

Bientôt sur btlv une émission avec l’anthropologues Fernand Schwarz sur les livres des morts égyptiens en attendant vous pouvez écouter en replay l’émission sur la géométrie sacrée de l’Égypte (réservé aux abonnés).

François Deymier (rédaction btlv.fr)

2021-01-09T10:20:30+01:009 janvier 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser