fbpx
x

(TECHNOLOGIE) Voici les lignes de trains les plus longues du monde

24 mai 2021- L’avion est et devrait rester, le moyen de transport le plus rapide et efficace, afin de réaliser un trajet sur de très longues distances. Mais le train, même s’il est beaucoup plus lent, est loin d’avoir dit son dernier mot… Un certain nombre de passionnés préfèrent d’ailleurs souvent voyager en train, ce dernier n’étant plus qu’un simple moyen de transport servant à aller d’un point A, à un point B, comme ce fut le cas avant la démocratisation de l’aérien, mais une véritable aventure en lui-même, le voyage devenant parfois la destination !

QUELLES SONT LES PLUS LONGUES D’ENTRE ELLES ?

Très éloignés des avions supersoniques ou des lignes de trains à grande vitesse ; pour emprunter ces lignes il faudra apprendre à être patients, et profiter des paysages qui défilent !

Et de la patience, il vous en faudra si vous montez à bord de la liaison ferroviaire la plus longue du monde… Le Transsibérien ! Reliant, au nord-ouest de la Russie, la capitale Moscou, à la ville de Vladivostok, à l’autre bout du pays, à l’extrémité est du territoire russe, au bord de l’océan Pacifique.  Si l’aventure vous tentes, sachez qu’il vous faudra rester 6 jours complets à bord du célèbre train, afin de relier les deux villes, dans un voyage de 9 259 kilomètres à travers le plus grand pays du monde.

Un trajet très conséquent, qui représente plus du double de la distance de la seconde ligne la plus longue au monde. En empruntant les chemins de fers canadiens, vous parcourez en effet 4 466 kilomètres, pour venir découvrir Toronto, la plus grande ville canadienne, à partir de Vancouver, ville la plus peuplée de l’ouest canadien.

Pour ce qui est du trajet Paris-Mouscou, dont la promesse était de rallier la France à la Russie d’une traite en 41 heures, en passant par l’Allemagne, la Pologne et la Biélorussie, il faudra plutôt l’envisager dans le sens Moscou-Paris, en raison d’un différent diplomatique empêchant les voyageurs n’étant ni russes, ni biélorusses, de se rendre en Russie, depuis la Biélorussie (pays par lequel s’arrête la ligne).

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

Des animaux et des plantes commencent à vivre sur le “7ème” continent de déchets

3 décembre 2021 – Presque 2 000 milliards de déchets plastiques polluent les océans. Agglomérés en un grand continent dans le Pacifique, ils accueillent désormais des animaux et des plantes.

Ce septième continent s’étend sur 1,6 million de km². C’est une surface trois fois plus grande que celle de la France. Alors qu’on cherche à savoir comment résoudre cette catastrophe climatique, des scientifiques s’aperçoivent que des espèces côtières commencent à coloniser ce nouvel habitat en plastique… Ces animaux sont pourtant étrangers du grand large.

C’est l’équipe de Linsey Haram, chercheuse au Centre Smithsonian de recherches sur l’environnement, qui tire la sonnette d’alarme. Elle et ses collègues ont publié un papier disponible dans la revue Nature

LE PLASTIQUE COMME HABITAT ?

La faune qui occupe désormais cette masse de déchets est extrêmement variée : on y trouve des anémones, des animaux marins ou encore des amphipodes. Ils constituent une nouvelle communauté : les néo-pélagiques, des nouveaux venus issus du littoral, qui vivent désormais en haute mer.

Habituellement, les invertébrés que nous retrouvons dans les océans sont petits et s’attachent là où ils peuvent : à un rocher sous-marin, sur une branche flottante ou bien sur d’autres animaux marins. Mais là, l’arrivée de ces néo-pélagiques risquent de perturber cet écosystème déjà fragile. L’arrivée de nouveaux animaux pourrait engendrer la multiplication d’espèces invasives.

UN BASCULEMENT INQUIÉTANT

Les chercheurs sont assez inquiets. Beaucoup de questions restent sans réponse, notamment le comportement de ces nouveaux venus dans un habitat aussi singulier.

 

Une chose est sûre, c’est que ces phénomènes continueront à se multiplier tant que l’être humain continuera de polluer les océans…

Sources : Science Alert et Nature

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

2021-05-24T16:40:08+02:0024 mai 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser