Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

24 juin 2020 – Des chercheurs ont analysé des prélèvements d’eau de pluie dans certaines régions protégées des USA et ils contiennent des particules de plastique.

On trouve les microplastiques partout de nos jours, même dans l’air et dans l’eau de régions éloignées de l’activité humaine.

Les chercheurs de l’Université de l’Utah ont mené une étude sur 14 mois et les résultats sont plus qu’alarmants : il pleut chaque année l’équivalent de 1 000 tonnes de microplastiques sur des zones protégées des États-Unis. Un mauvais présage pour des zones fortes en activités humaines.

UNE EXPÉRIENCE DOUBLE

Deux collecteurs de particules ont étés placés dans deux zones et à réglages différents. Le premier collecte les microplastiques présents dans l’eau de pluie et s’ouvre donc exclusivement quand il la détecte. Le second réagit au soleil et s’ouvre quand il fait beau pour récolter les particules présentes dans l’air.

Sont en majorité collectées les microfibres provenant de vêtements (66% pour le collecteur humide, 70% pour le sec). L’expérience montre aussi qu’il se dépose en moyenne 132 microparticules de plastique par mètre carré chaque jour. Un chiffre alarmant d’autant que la situation ne va pas en s’améliorant.

Rédaction btlv.fr (source Science)