fbpx

(MYSTÈRE) Les vampires en Italie, ils existent vraiment !

28 décembre 2020 — Si Bram Stocker a fait de Vlad Tepes, dit l’empaleur, un redoutable et séduisant vampire sous le nom de Dracula, aux 4 coins du monde, le compte peut se vanter d’avoir une descendance, du moins en Italie. C’est ce que déclare D’après Davide Santandrea, le boss de la Ligue italienne des vampires.

Si les vampires fascinent par leur immortalité et très souvent par leur charme, ils n’en sont pas moins de véritables buveurs de sang. Lors d’une ITW, Davide Santandrea dit qu’il y en a au moins 2000 dans la péninsule Italienne

« La Ligue italienne des vampires est l’organisation officielle que j’ai fondée en 2013. Elle unit de vrais vampires comme moi et se bat pour les droits de ces personnes ». Il rajoute également que le vampire type est bien différent des humains mortels.
Avec une température de seulement 34°, ils ne supportent pas la chaleur et notamment le soleil qui peut les tuer.
Selon M. Santandrea, la température du corps des vampires varie de 34 à 34,5 degrés et ils sont sensibles au soleil mais, contrairement à ce que l’on peut lire ou voir au cinéma, il ne les tue pas. C’est peut-être pour cela qu’on n’en voit rarement sur les plages l’été. Malgré tout, le vampire peut évoluer la journée en se protégeant la peau avec de la crème et en portant des lunettes. Comme le faisait Gary Oldman dans le Dracula de Coppola.

DES CRÉATURES ROBUSTES

Toujours d’après Davide Santandrea, en cas de fracture, ils consolident plus vite que les humains. Comme les chats, ils voient la nuit et sont plus efficaces lorsque le jour a disparu. D’autre part, les vampires ont développé, beaucoup plus que les humains, leurs cinq sens (le goût, l’odorat, l’ouïe, le toucher, la vue)

Ils auraient également la faculté extraordinaire de voir dans le passé de ceux qu’ils touchent ou en touchant des objets, et c’est pour cela, toujours d’après le chef de la « ligue italienne des vampires » que certains d’entre eux, collaborent avec la police « D’un point de vue médical, les vrais vampires n’ont pas besoin de sang mais de prana — l’énergie vitale. En raison de nos caractéristiques et capacités, nous consommons beaucoup plus de prana qu’une personne ordinaire », il déclare aussi que « Boire du sang est un moyen d’extraire de l’énergie du corps. De même, il peut être extrait de l’esprit et de la psyché. C’est le moyen le plus simple, car l’énergie vitale circule dans le sang. Pour obtenir de l’énergie, faites une petite coupure et aspirez un peu de sang »

Toutefois, il remarque que de plus en plus de vampires arrivent à se passer de sang pour des questions de morale de sucer le sang des humains. En Italie, c’est semble-t-il, très mal vu.

LES DONNEURS DE SANG

Pour assouvir leur soif de sang, ils font appel à des donneurs bénévoles. Des pratiques que l’on pourra voir dans le film qu’il est en train de tourner avec des amis. Le but de ce tournage est de montrer la vie des vampires d’aujourd’hui. Car pour lui, « Les vrais vampires ne sont pas des monstres, comme ils ont été présentés jusqu’ici. Ce sont des gens ordinaires qui, entre autres, coopèrent avec les organes d’application de la loi »

La prochaine que vous irez en Italie, regardez derrière vous, un vampire sera peut-être à vos côtés.

Sur ce thèmes vous pouvez regarder en replay la Table ronde sur  BTLV « Vampires et polymorphes » avec Jacques Sirgent (réservée aux abonnés).

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Cet astéroïde vaut 7 Millions de fois l’économie sur Terre !

23 janvier 2021 – Situé entre Mars et Jupiter, cet astéroïde, entièrement composé de métaux, présente des caractéristiques hors du commun…

L’astéroïde « Psyche 16 » est multi-trillionaire ; sa valeur est en effet estimée à environ 630 Trillions d’Euros.

Une belle somme, mais pourtant, ce n’est pas la raison pour laquelle la NASA y enverra un orbiteur, en 2022. Parce qu’en plus d’être plein de richesses, l’astéroïde pourrait aussi nous en apprendre beaucoup sur la façon dont se serait formé notre système solaire…

UN NOYAU SEMBLABLE A CELUI DE LA TERRE

Même à long terme, l’étude de Psyche 16 n’a aucun but mercantile. En revanche, il donnera aux chercheurs l’opportunité d’observer la Terre…

Plus exactement, ce qui se rapproche le plus du noyau de notre planète. Il s’agira de réaliser sur cet astéroïde, ce qu’il est impossible de réaliser sur Terre, puisqu’il faudrait en effet creuser jusqu’à 3 000 kilomètres de profondeur, afin d’observer le noyau terrestre, ce qui est impossible. Etudier Psyche 16, permettra à la NASA de mieux comprendre le fonctionnement de notre cœur terrestre.

Les scientifiques tenteront par exemple, de déterminer pourquoi le magnétisme des pôles finit par s’inverser au fil du temps.

UN ASTÉROÏDE VRAIMENT UNIQUE

L’astéroïde fut découvert en 1852 par Annibale De Gasparis. L’astronome italien n’imaginait alors pas qu’il venait de repérer une telle rareté, dans sa lunette d’observation.

Lors de leurs formations, les astéroïdes agrègent les éléments lourds d’étoiles ayant explosés, parce qu’en fin de vie, au cours des précédents milliards d’années. C’est d’ailleurs de cette façon que sont nés des métaux comme l’or, l’arent ou le platine, et même des éléments vitaux à notre survie, tel que l’oxygène.

Ce qui rend Psyche 16 si spécial, c’est que là ou les astéroïdes sont habituellement constitués d’amas de roches ou de glace, ce dernier est surtout composé de fer, de nickel et certainement d’or. A l’échelle du cours actuel de tous ces métaux, cela représenterait une valeur astronomique, équivalente à 7 Millions de PIB mondiaux (le PIB mondial représentait 84 798 Milliards de dollars, en 2019).

Il aura fallu attendre le lancement du télescope Hubble, en 2014, pour se rendre compte des particularités de cet astéroïde géant.

Mais l’observation de Psyche 16 n’en est qu’à ses balbutiements. En effet, la « mission Psyche », ne décollera qu’en août 2022, avec, nous l’espérons, son lot de découvertes surprenantes.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2020-12-28T09:41:49+01:0028 décembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser