fbpx

(VOLCANOLOGIE) L’Etna n’est pas prêt de se rendormir

21 février 2021 – Le volcan le plus actif d’Europe (plus de 100 éruptions au 20ème siècle) est aussi le deuxième plus haut du continent après le Teide (3 718 mètres) aux Canaries (Espagne). L’Etna (3324 mètres) attire des milliers de touristes toute l’année. Sa première activité éruptive date d’il y a 500 000 ans et la dernière remonte à l’année 2016.

Vue du cratère de l’Etna , Catane, Sicile

Depuis mardi l’Etna se met en colère. Le volcan  Sicilien a offert un spectacle mémorable aux Italiens, et au monde entier par l’intermédiaire des médias et des réseaux sociaux. Rien d’anormal, l’Etna se réveil fréquemment depuis 500 000 ans et des éruptions se produisent une cinquantaine de fois à travers le monde, d’après les recensements. Encore vendredi, des explosions de lave ont accompagné les propulsions de poussières. Ces dernière ont même atteint la ville portuaire de Catane.

Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue à l’Université Paris-Saclay explique : « Ces fontaines de lave montent à plus de 500 mètres de haut. Et le panache de cendres, lui, peut atteindre une altitude de cinq à six kilomètres. Il est emporté par les vents et se disperse à des dizaines de kilomètres à la ronde. C’est la raison pour laquelle l’aéroport de Catane a dû être fermé pendant quelques heures ». Et cela ne va pas s’arrêter du jour au lendemain. En effet, Jacques-Marie Bardintzeff souligne que « les explosions de lave et de cendres vont durer encore pendant plusieurs jours, peut-être des semaines voire des mois ». Même si les pics d’intensité vont s’espacer dans le temps, la lave incandescente et les panaches de fumée vont donc encore pouvoir être photographiés, filmés et partagés, et tout cela sans danger car la police locale veille. Angelo Maria Cristaudo, membre de la police de Catane mentionne : « Dans pareil cas, nous empêchons les randonneurs de s’approcher de cette zone qui est potentiellement dangereuse ».

Du feu à la glace, un volcan singulier s’est formé il y a une dizaine de jour : une tour de glace de 14 mètres est apparu au Kaza­khs­tan.

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TOURISME SPATIAL) Des tickets pour l’espace bientôt en vente en Espagne !

23 février 2021 — Cela devient une mode et un nouveau business, de plus en plus d’entreprises veulent se lancer dans le tourisme spatial.

Chaque entreprise essaye d’innover pour pallier aux difficultés techniques, et propose son propre chemin vers les étoiles, par exemple, la société espagnole Zero 2 Infinity prévoit d’envoyer des touristes dans l’espace à l’aide d’un ballon à air chaud!

La société Zero 2 Infinity travaille sur ce projet depuis 2009et elle pense mettre en vente très prochainement des tickets pour l’espace. Les premiers touristes devront débourser 112 000 euros (à titre de comparaison, un billet pour le vol inaugural de Virgin Galactic coûte 206 000 euros).

©Zero2Infinity

À 40 KILOMÈTRE DU PLANCHER DES VACHES

Pendant le voyage, Zero 2 Infinity prévoit de s’élever à une hauteur d’environ 40 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre à l’aide d’un ballon à l’hélium d’un diamètre de 128 mètres. Le vol complet durera environ six heures.

Zero 2 Infinity a effectué ses premiers tests en 2012, lorsque la société a envoyé un mannequin à l’aide d’une capsule, suspendue au ballon, l’essai a été concluant.

Cinq ans plus tard, l’entreprise a mis au point son premier prototype appelé Bloostar, qui était un appareil à ballon-fusée à deux étages. Le ballon a réussi à atteindre l’altitude souhaitée, à laquelle les moteurs de fusée ont commencé à fonctionner, ce qui a permis au ballon de se déplacer dans une direction donnée.

Le PDG Jose Mariano López-Urdiales a déclaré au quotidien espagnal El Economista que l’Espagne a une chance de devenir un leader du tourisme spatial, car le pays a maintenant tout pour cela (technologie, spécialistes, ballon prêt à l’emploi), il ne manque plus que le financement.

Zero 2 Infinity n’est pas la seule entreprise à utiliser un ballon pour voler au-dessus de la Terre. En juin, Space Perspective a également annoncé le développement d’un vaisseau spatial utilisant un ballon.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

2021-02-21T11:47:24+01:0021 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser