Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré aux sciences alternatives et aux technologies de demain

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

17 avril 2019 — Quel est l’impact des interventions militaires dans les favelas? Comment s’y organise l’économie? Une encyclopédie virtuelle « WikiFavelas » vient d’être lancée pour répondre à ces questions et bien d’autres sur les zones urbaines défavorisées où habite un Carioca sur cinq.

Ces « communautés », comme on les appelle à Rio de Janeiro dans un langage politiquement correct, font l’objet de « connaissances très parcellaires », venant de « plusieurs disciplines: géographie, histoire, anthropologie, muséologie », explique à l’AFP Sonia Fleury, chercheuse à la fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) et coordinatice du projet « WikiFavelas: Dictionnaire des Favelas de Marielle Franco ».

Dès qu’elle a commencé à travailler sur ce projet destiné à donner la parole aux habitants des favelas, elle a senti « une grande effervescence culturelle » dans ces quartiers, « un désir énorme de préserver la mémoire, les documents des habitants » qui se sont concrétisés dans des centres d’études, des musées ou des groupes culturels.

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une plateforme virtuelle qui mettrait à la disposition du public les connaissances « très riches et complètes des habitants de leurs favelas » et apporterait en retour à ces derniers des contenus issus des recherches du monde académique.

Sur wikifavelas.com.br, des dizaines de collaborateurs apportent leurs contributions. Beaucoup viennent d’habitants des favelas, dont une, posthume, de Marielle Franco, conseillère noire de Rio assassinée en mars 2018, à l’âge de 38 ans.

Il s’agit du mémoire de Master de cette militante des droits des minorités, sur les programmes policiers de pacification dans les favelas au cours de la dernière décennie.

Pour le lancement de la plate-forme, le 10 avril, les organisateurs ont réuni 150 articles avec des définitions, des analyses, des rapports sur les politiques publiques, activités culturelles et sur l’histoire des favelas de Rio de Janeiro.

Imbriquées au coeur de la « Ville merveilleuse », les favelas, où vivent des populations défavorisées dans un habitat souvent précaire, restent des zones opaques, dominées pour la plupart par des gangs de narco-trafiquants et secouées par la violence armée.

Selon des statistiques officielles datant de 2010 — dernier recensement —  22% des plus de six millions d’habitants de Rio de Janeiro habitent dans des favelas.

Rédaction btlv.fr (source AFP)