Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

28 juin 2020 – Se pourrait-il que des astronomes aient découvert deux planètes habitables ?

Elles ne présentent en tout cas pas de mauvaise disposition à l’égard de la vie en général.

ATMOSPHÈRE, ATMOSPHÈRE

Ces deux planètes, légèrement plus grandes que la Terre, sont en orbite autour d’une étoile à proximité de notre système solaire.

Si les experts pensent que ces planètes pourraient être habitables (ou habitées), c’est en raison de cette étoile, nommée GJ 887, qui n’émet pas de violente radiation ou de flamboiements qui seraient néfastes pour une vie éventuelle sur ces planètes.

Le but des scientifiques est de déterminer si ces planètes ont une atmosphère et si, le cas échéant, elles abritaient une forme de vie.

DE PROCHES VOISINES

GJ 887 se trouve à 10,7 années-lumière de la Terre dans la constellation australe du Poisson et fait partie de la famille des naines rouges. La différence entre GJ 887 et les autres naines rouges, c’est cette absence d’émission de radiation et de flamboiement qui leur est propre. Pour autant, ce type d’étoile est bien plus petit et plus froid que le soleil.

Ce petit système a été observé par TESS, le télescope spatial, pendant plusieurs semaines et les astronomes ont pu constater que cette étoile ne présentait pas de changements de comportement, la rendant très stable, voire inactive.

Pour autant, les chercheurs s’accordent à dire que ce ne fut peut-être pas toujours le cas et que l’étoile a pu dans le passé émettre de fortes radiations qui auraient en principe détruit toute forme de vie sur ces deux planètes. De plus, aux vues de la proximité de ces planètes et de l’étoile, il est certain qu’aucune eau liquide ne peut s’y trouver.

Cependant, il se pourrait que les chercheurs aient trouvé une troisième planète qui remplirait les critères d’habitabilité…

Rédaction btlv.fr (source nature)