fbpx

(INSOLITE) Des chiens bleus sont photographiés en Russie

18 février 2021 – Des toutous bleus font le tour de la toile depuis quelques jours ; ils ne sortent pas de chez le toiletteur et n’ont pas forcé sur la liqueur de Curaçao ! La couleur des poils de ces chiens Russes serait due à une exposition à des produits chimiques, comme en Inde où en 2017, une association de défense des animaux indienne diffusait des clichés de ce type. Ils avaient été pris dans les environs de la ville de Navi Mumbai. Les photographies récentes qui proviennent de Russie nous viennent de Dzerzhinsk, à l’est de Moscou, dans la région de Nijni-Novgorod.

Les chiens se seraient introduits sur le site d’une ancienne entreprise chimique spécialisée dans l’acide cyanhydrique et le plexiglas : l’usine Orgsteklo. La région est un haut lieu de l’activité industrielle chimique russe, et d’après un rapport de l’ONG « Blacksmith Institute » de 2007, Dzerzhinsk serait la septième ville la plus polluée au monde. Dans un article publié dans le magazine Géo, un ancien salarié d’Orgsteklo parle même du fait qu’il y ait de plus en plus de poissons mal formés et que certains n’ont qu’un œil.

Andrei Mislivets, qui a géré la fermeture de l’usine en 2015 explique à Sputnik, l’agence de presse russe, que les animaux auraient « trouvé des résidus chimiques, comme du sulfate de cuivre dans lequel ils se seraient roulés » Il souligne : « Il y a plusieurs années, j’ai déjà entendu parler de certains chiens qui étaient peints dans des couleurs non naturelles. RIA Novosti, une autre agence russe, mentionne que la clinique vétérinaire ZooZashchita-NN de Nijni Novgorod s’est proposée pour « attraper les chiens et procéder à un examen ». Des vétérinaires et les autorités locales disent que les animaux ne sont pas en danger.

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Hubble est parvenu à surprendre la fusion de trois galaxies

4 août 2021 – Depuis qu’il est revenu d’entre les morts, le télescope Hubble continue de nous livrer des images toujours plus fascinantes. En effet, il a réussi à capturer l’image de trois galaxies en train de fusionner, un événement astronomique spectaculaire.

Bien que magnifique, la fusion de galaxies n’est pas quelque chose de rarissime. Les galaxies ne sont pas figées dans l’espace, et il peut arriver qu’elles se rapprochent les unes des autres pour entrer en collision voire fusionner comme on peut le voir sur le cliché pris par Hubble. D’ailleurs, l’année dernière Hubble avait déjà photographié la fusion de deux galaxies, mais trois en même temps, c’est une première. Hubble a donc capturé ce qui a été nommé le système Arp 195, que l’on retrouve dans l’Atlas des galaxies particulières qui est une liste recensant certaine des galaxies les plus étranges et les plus merveilleuses de l’univers, depuis 1966. Ce système se trouve à environ 763 millions d’années-lumière dans la constellation du Lynx. De manière plus précise, selon la NASA ce à quoi nous assistons ces trois galaxies en train de faire « un tir à la corde gravitationnel ». Pour le moment, elles gravitent entre elles et puis un jour elles finiront par totalement fusionner.

Le cliché pris par Hubble a été pris dans un contexte particulier. En effet, depuis sa récente réparation, les astronomes estiment qu’il restera en service encore une dizaine d’années au mieux. Ils ont donc décidé qu’il fallait rentabiliser au maximum les observations faites par Hubble. Pour cela, ils ont développé un algorithme qui permet de collecter quelques clichés rapides entre des observations plus longues et c’est précisément ce type d’image qui a été prise pour cette fusion de galaxies. Hubble a donc pour objectif de collecter des informations qui serviront à alimenter le fameux Atlas des galaxies particulières, afin d’en repérer les cibles les plus prometteuses. Sur le long terme, l’objectif sera de les étudier plus en détail, mais il est probable que Hubble ne sera plus en service à ce moment-là. Quoi qu’il en soit ce cliché montre que Hubble est toujours d’attaque continuera de nous régaler avec de magnifiques images de l’espace durant les dernières années qu’il lui reste.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-02-19T10:34:08+01:0018 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser