fbpx

(MYSTÈRE) Des scientifiques suisses tentent de résoudre l’affaire du col Dyatlov sans convaincre

1er février 2021 — Une étude publiée cette semaine dans le journal scientifique Communications Earth and Environment aurait montré que l’avalanche qui a décimé le groupe de jeunes skieurs emmené par le guide Igor Dyatlov a été provoquée par un mauvais choix de bivouac et par des vents violents.

Cette tragédie s’est produite il y a tout juste  62 ans, dans la nuit du 1er au 2 février 1959 , mais régulièrement des chercheurs élaborent encore des théories plus ou moins folles, en tentant d’expliquer ce drame qui s’est déroulé dans les montagnes de l’Oural.

Des scientifiques suisses ont confirmé la version officielle  selon laquelle les membres du groupe Dyatlov sont morts à cause d’une avalanche. Cette conclusion a été réalisée  après modélisation et évaluation de la situation sur le terrain.

Arrivée des secours le 26 février 1959 ©Domaine public

UN DRAME SANS SURVIVANT

Le mystérieux incident du col Dyatlov s’est produit dans le nord de la région de Sverdlovsk. La mort du groupe de touristes a donné lieu au cours des décennies à de nombreuses théories incroyables, allant d’une intervention d’extraterrestres, à une attaque du yéti et jusqu’au test d’une arme secrète de l’armée.

Les scientifiques sont tous d’accord pour dire que les 9 skieurs sont morts à cause d’une avalanche pendant la nuit. Cependant, certains experts estiment que la pente relativement douce de la montagne, le manque de preuves d’avalanche, ainsi que certains dommages qui ne sont pas similaires à ceux habituellement observés lors de telles catastrophes naturelles (par exemple, l’absence d’yeux et de langue), indiquent que quelque chose d’autre s’est produit.

 © Domaine public

L’AIDE INATTENDUE DE « LA REINE DES NEIGES »

La technologie d’animation de la neige utilisée dans le dessin animé  » La Reine des neiges  » a aidé les scientifiques suisses à recréer les événements du drame. Avec son aide, ils ont construit un modèle dynamique d’avalanche.

Les chercheurs ont conclu que même une quantité relativement faible de neige tombée pouvait entraîner des blessures graves, mais non mortelles, à la poitrine et au crâne. Et cela est en corrélation avec les résultats de l’autopsie des corps.

La reconstitution de l’avalanche  par les chercheurs. (© Gaume/Puzrin)

Les scientifiques sont maintenant convaincus que dans certaines conditions, une plaque de neige a pu tomber sur les touristes pendant leur sommeil. La neige a écrasé la tente, brisant les os. Pris de panique les victimes sont sorties des tentes, traînant derrière elles leurs camarades blessés. Le groupe a essayé de survivre à la nuit en plein air, mais malheureusement, sans y parvenir.

Le mystère de la mort du groupe Dyatlov est l’un des mystères les plus célèbres et les plus populaires de l’histoire russe. Des livres, des films et des jeux vidéo lui sont dédiés.

Cette mystérieuse affaire du col Dyatlov avait été évoqué dans « Les Dossiers Inexpliqués » de Joslan F. Keller et par Egon Kragel  dans son émission « Les OVNIs dans l’histoire » à écouter en podcast (réservé aux abonnés)

Joslan F. Keller vient de réagir sur son blog « Les Dossiers Inexpliqués » sur les dernières découvertes de cette mystérieuse affaire.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(MYSTÈRE) Des internautes découvrent un message secret dans le parachute du rover « Perseverance »

24 février 2021 – Des détectives du web affirment avoir réussi à décoder un message secret, caché dans les motifs du parachute qui a aidé le rover « Perseverance », de la NASA à atterrir en toute sécurité sur Mars.

Les utilisateurs des réseaux sociaux Reddit et Twitter ont remarqué que le motif rouge et blanc sur le parachute avait l’air d’avoir été ajouté délibérément. Certains internautes ont alors émis l’hypothèse qu’il pourrait s’agir d’un code secret. Un code se servant de l’écriture informatique binaire. Afin de vérifier cela, ils ont choisi d’interpréter le sens du motif, en remplaçant ses parties rouges par le chiffre 1, le blanc représentant le zéro.

Photo de l’intérieur du parachute, prise par le rover Perseverance. ©NASA

UNE PHRASE SIGNÉE THEODORE ROOSEVELT

A partir de photos prises à l’intérieur du parachute, les internautes affirment que l’expression « osez des choses grandioses » (« dare mighty things ») utilisée comme devise par le centre de recherches spatiale de la NASA : le « Jet Propulsion Laboratory » ; a été codée sur l en utilisant un motif représentant des lettres sous forme de code informatique binaire.

Cette phrase est extraite d’un discours prononcé par le président américain Theodore Roosevelt, en 1899 dans lequel il affirme qu’«il vaut mieux oser des choses grandioses, remporter des triomphes glorieux, plutôt que de se ranger parmi ces pauvres esprits qui ne jouissent ni ne souffrent beaucoup, car ils vivent dans un crépuscule gris qui ne connaît ni victoire ni défaite. »

Chacun des anneaux concentriques du motif du parachute représentent un des mots du message secret. Les zéros et les uns doivent être divisés en morceaux de 10 caractères, auxquelles il faut rajouter 64, afin d’obtenir le code ASCII (norme informatique de codage de caractères), de chaque caractère.

Par exemple, sept bandes blanches, une bande rouge et deux autres bandes blanches représentent 0000000100, le code binaire binaire pour le chiffre. En ajoutant, 64 à ce résultat, cela donne 68, le code ASCII correspondant à la lettre D, en majuscules.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-02T13:31:12+01:001 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser