fbpx
x

(SANTÉ) Peut-on craindre une pandémie d’origine extraterrestre ?

23 novembre 2021 – La démocratisation des voyages spatiaux pourrait faire augmenter le risque de ramener des virus venus d’ailleurs…

Vous souvenez-vous de La Guerre des Mondes, d’H.G. Wells ? Dans ce roman terrifiant, les Martiens envahissent notre planète détruisant tout sur leur passage… Mais les aliens disparaissent subitement, exterminés par les bactéries terrestres contre lesquelles ils n’étaient pas immunisés.

Eh bien nous ne sommes plus vraiment loin de la science-fiction… Des scientifiques allemands, australiens et canadiens mettent en garde, dans un papier publié par Bio Science, les futurs explorateurs de l’espace qui pourraient ramener au retour de leur mission des agents pathogènes et des virus inconnus sur Terre.

NOS CONQUÊTES LAISSENT DÉJÀ DES TRACES

L’inverse est déjà une réalité : en 2019, la sonde Beresheet avait déposé une colonie de tardigrades sur la Lune. Ils ont vraisemblablement survécu, car ils peuvent affronter des conditions extrêmes, comme le vide spatial ou de très fortes températures.

Au mois d’octobre, six astronautes ont reproduit les conditions de vie sur Mars en Israël, pour justement étudier le risque de contamination microbienne sur la planète rouge. Nous en avions fait un article, publié le 12 octobre dernier.

Alors c’est vrai, le risque de ramener un virus extraterrestre est minime… Même si on suspecte qu’il y ait de la vie multicellulaire sur Europe, le satellite de Jupiter.

Vue d’artiste d’Europe, l’un des satellites de Jupiter. Source : Adobe Stock

UNE MUTATION DE NOS BACTÉRIES DANS L’ESPACE ?

Mais ce qui peut arriver, c’est d’emmener avec nous des bactéries, qui se transformeraient une fois partis dans l’espace, et reviendraient sur Terre en faisant des ravages. Comme le rapporte le site Ars Technica,  des bactéries ont survécu une année entière à l’extérieur de la Station spatiale internationale. Le site Science, lui, rapporte que des chambres censées être stériles de la NASA ont été contaminées par des champignons. 

Anthony Ricciardi, l’un des auteurs de l’étude et chercheur à l’Université McGill au Canada, explique que nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère en ce qui concerne l’exploration spatiale. Cependant, il appelle les astrobiologistes et les agences spatiales à se pencher sérieusement sur la biosécurité chez nous, et sur les autres planètes. À mesure que les voyages spatiaux se développeront, le risque de provoquer une catastrophe sanitaire ne cessera de croître.

 

Tom Hannane (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

Un OVNI filmé par le passager d’un avion de ligne (vidéo)

2 décembre 2021 – En route vers Riayad, Neeraj Singh, le passager d’un avion de ligne, a filmé ce qui semble être un objet volant non identifié en forme de disque dans le ciel. La scène s’est déroulée le mois dernier alors que l’avion était en plein vol entre l’Inde et l’Arabie Saoudite. C’est en regardant par le hublot que l’homme a repéré quelque chose d’étrange à côté de l’avion. Intrigué, il s’est empressé de prendre son téléphone pour filmer l’étrangeté.

S’il est toujours très difficile d’authentifier un objet filmé avec un mobile en plein ciel, la vidéo ayant été postée sur YouTube a suscité de nombreuses réactions. Les observateurs ont avancé diverses théories, y compris la possibilité qu’il s’agisse d’une sorte d’engin extraterrestre. 

Quant aux plus sceptiques, ils ont avancé l’idée qu’il pourrait s’agir d’un ballon ou d’un autre avion difficilement reconnaissable en raison de la distance à laquelle l’objet se trouve. Pour finir, les plus rationnels y ont vu de l’humidité sur la fenêtre de l’avion de ligne. Des ovnis, l’histoire démontre qu’ils ont toujours existé et c’est l’objet de livre de Egon Kragel Ovnis, 12 dossiers que le Pentagone ne s’explique pas.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

2021-11-23T12:32:18+01:0023 novembre 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser