fbpx

SCIENCE) Les horloges nucléaires seront plus précises que les horloges atomiques

8 juin 2021 — Les physiciens ne sont plus très loin de mettre au point une horloge nucléaire. Elle deviendra un tout nouveau type d’horloge qui gardera une trace du temps en fonction de la physique du cœur des atomes.

Les horloges les plus précises aujourd’hui, appelées horloges atomiques, sont basées sur le comportement des électrons des atomes.

De nouveaux résultats mettent en lumière de belles avancées. Ce modèle d’horloge qui, s’il venait à être viable, offrirait une précision dans la mesure de temps dix fois plus élevée qu’une horloge atomique actuelle.

© sciencenews.org

UN GPS ENCORE PLUS PRÉCIS

Des technologies telles que la navigation GPS pourraient être  améliorer d’un façon significative par cette nouvelle mesure , explique le physicien Peter Tyrolph de la division de physique atomique, moléculaire et optique de l’American Physical Society. Mais « ce n’est pas qu’une question de timing ».

Contrairement aux électrons des atomes, les noyaux atomiques sont soumis à de fortes interactions qui maintiennent les protons et les neutrons ensemble. « L’horloge nucléaire voit une autre partie du monde », promet Tirolf, affirmant que l’horloge nucléaire nous permettra de revérifier les idées fondamentales de la physique, y compris les constantes.

L’horloge atomique compte le temps en se concentrant sur les sauts d’énergie des électrons des atomes. Selon la physique quantique, les électrons dans les atomes ne peuvent transporter qu’une certaine quantité d’énergie et à certains niveaux d’énergie. Un laser d’une certaine fréquence est utilisé pour transférer les électrons d’un atome d’un niveau d’énergie à un autre. Cette fréquence est similaire aux oscillations des ondes électromagnétiques de la lumière, qui sont devenues la clé d’un chronomètre très précis.

L’horloge nucléaire sera basée sur les sauts entre ces niveaux d’énergie nucléaire. Le fait est que les noyaux résistent aux effets des champs électriques ou magnétiques parasites qui peuvent perturber le fonctionnement d’une horloge atomique. En conséquence, l’horloge nucléaire « sera plus stable et précise », explique la physicienne théoricienne Adriana Pahlffy de l’Université Friedrich Alexander à Erlangen-Nuremberg, en Allemagne.

L’UTILISATION D’UN LASER SUPER-PUISSANT

Mais il y a un problème. Comment déclencher un saut entre les niveaux d’énergie nucléaire à l’aide d’un laser ? « Les niveaux nucléaires sont généralement trop élevés pour les lasers », hausse les épaules la physicienne théoricienne Marianna Safronova de l’Université du Delaware. Nous n’avons tout simplement pas de lasers de cette puissance. Heureusement, il y a une exception , dit Safronova – le thorium-229.

Des calculs récents ont déterminé l’énergie nécessaire pour ce saut. Elle est d’un peu plus de 8 électrons-volts et correspond à la lumière ultraviolette.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(OVNI) La communauté internationale des experts en OVNIologie répondra au gouvernement américain lors d’une conférence de presse

5 août 2021 – Des chercheurs universitaires et civils en OVNIologie ont décidé de se rassembler dans le cadre d’une conférence de presse afin de répondre au gouvernement américain, au pentagone et l’UAP task force. Cette conférence qui se veut internationale doit avoir lieu le 21 août 2021 et sera diffusée en simultané dans plusieurs grandes villes comme Paris, Barcelone ou Buenos Aires.

Cette conférence intervient à un moment phare pour l’OVNIologie, puisque le sujet des OVNIs n’a jamais été pris autant au sérieux par de nombreux états, et ce de manière totalement officielle. En l’occurrence cette conférence fait suite à l’annonce du gouvernement américain qui a ordonné au Pentagone, par un projet de loi du Congrès en décembre 2020, de rendre accessibles tous les dossiers classifiés sur les OVNIs à toutes les branches du Gouvernement, de la Défense et des Services de renseignement, au cours des 180 jours suivants (juin 2021). De fait, l’objectif de cette conférence de presse sera de permettre aux experts de l’ovniologie de s’exprimer sur le sujet OVNI et d’évaluer de manière indépendante le contenu des publications du Pentagone.

Cette conférence rassemblera de nombreux invités prestigieux notamment des grands noms de l’OVNIologie comme Ananda Bosman ou Yann Vadnais qui pourront s’exprimer à un moment clé pour le secteur qui grimpe en popularité. Une popularité qui devrait continuer à croître avec la reconnaissance de l’existence de PANs intelligents par le Département de la Défense américaine. Plus qu’une conférence de presse, cet événement sera un rassemblement d’experts qui permettra de coordonner de manière cohérente les récents résultats de recherche en discours scientifiques et de faire progresser notre compréhension des OVNIs/PANs. C’est donc une conférence de presse d’une importance capitale pour l’OVNIologie qui va se dérouler le 21 août et qu’il faudra donc scruter avec la plus grande attention.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-08T17:37:46+02:008 juin 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser