5 août 2022 – James Webb n’en finit pas de nous émerveiller avec ses photos. Cette fois-ci, il a réussi à capturer l’image de deux galaxies se fracassant l’une contre l’autre. Situées à 275 millions d’années-lumière, leur fusion provoque la création de plusieurs étoiles.

IC 1623 et VV 114 sont trouvables en direction de la constellation Cetus. Et petite particularité, aucune des deux n’a de trou noir supermassif actif. Étonnant, car les galaxies massives en sont généralement dotées.

« Ces fusion perturbent généralement les choses et font que ces trous noirs obtiennent beaucoup de gaz, puis ils sont excités et les choses deviennent intéressantes, mais nous ne voyons pas cela ici » a précisé Lee Armus du California Institute of Technology.

Il se peut également que les trous noirs soient cachés dans les profondeurs des deux galaxies.

Collision de deux galaxies

© Image d’accueil : NASA/ESA/CSA/STScI./R. Colombari

UNE FUSION CHAOTIQUE

L’équipe d’astronomes ont découvert cette collision dans le cadre d’une campagne visant à repérer quatre fusions de galaxies et ainsi comprendre leur fonctionnement.

« Une fusion apporte des changements spectaculaires à la forme et au contenu de la galaxie et à peu près à tout, nous devons donc vraiment comprendre ce processus pour comprendre comment les galaxies évoluent » a expliqué Vivian U de l’Université de Californie à Irvine.

Lors de la collision, les galaxies s’arrachent d’énormes flux de matière, ce qui provoquent des ondes de choc massives. C’est d’ailleurs ce qu’on peut voir dans la photographie, où les tâches rouges sont des régions de formation d’étoiles, provoquées par ces ondes de choc.

© Image d’accueil : NASA/ESA/CSA/STScI./R. Colombari

Noémie Perrin (rédaction btlv.fr Source NASA)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV