fbpx
x

Jean-Pierre Petit (Astrophysicien) : « Rencontres du troisième type et abductions »

Status:

Errors:

Plus d’infos sur l’émission : diffusion : 23/05/2018 | « Rencontres du troisième type et abductions » Bob Bellanca reçoit Jean-Pierre Petit (astrophysicien) pour parler de ces étranges phénomènes 
(Version podcast : cliquez ici)

Les propos tenus dans cette émission n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun cas la rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

Bob Bellanca reçoit l’astrophysicien Jean-Pierre Petit pour évoquer le sujet Ovni et les lettres Ummo. Durant cet entretien, Jean-Pierre Petit revient sur 40 ans passés à étudier le phénomène Ovni. Sans détour, Jean-Pierre Petit, fait un état général de l’étude du dossier Ovni en France mais aussi aux USA et en Russie. Il évoque le manque de curiosité des scientifiques français et le procès qu’on lui fait à cause de son implication sur le phénomène Ovni. Jean-Pierre Petit parle de la situation catastrophique dans laquelle la terre se trouve à cause des actions de l’homme. Et c’est peut-être cela qui inciterait les E.T à nous hybrider.

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-06-16T18:00:58+02:0023 mai 2018|

Actus susceptibles de vous intéresser