12 septembre 2022 – Un porte-parole de la Marine américaine a révélé mercredi 7 septembre que les autres vidéos des ovnis ou phénomènes aériens non identifiés (UAP) resteront secrètes car cela « nuirait à la sécurité nationale » du pays si elles étaient rendues publiques.

Cette précision fait suite à une demande de Freedom of Information Act (FOIA) déposé par le site The Black Vault. Il avait déjà partagé des millions de pages de documents liés aux ovnis de la CIA, justement après une demande FOIA. Le site de transparence du gouvernement souhaitait avoir accès également aux documents de la marine et avait déposé le dossier en avril 2020.

Cela faisait suite à la déclassification de trois vidéos du genre où des pilotes de la marine filmaient un appareil de haute technologie se déplaçant d’une manière normalement impossible.

LA SÉCURITÉ AVANT TOUT

The Black Vault a donc demandé à la Marine de leur remettre toutes les autres vidéos d’UAP. Deux ans plus tard, le gouvernement a refusé, sans pour autant nier l’existence de ces documents.

« La publication de ces informations nuira à la sécurité nationale car elle peut fournir aux adversaires des informations précieuses sur les opérations, les vulnérabilités et/ou les capacités du ministère de la Défense/de la Marien » a répondu Gregory Cason, directeur adjoint du bureau FOIA de la Marine, dans une lettre. « Aucune partie des vidéos ne peut être séparée pour la diffusion ».

Cason a ajouté que les trois précédentes vidéos avaient été déclassifiées car des médias avaient déjà divulgué les images et la marine avait estimé que leur publication ne nuirait pas davantage à la sécurité nationale.

LA RÉALITÉ DU PHÉNOMÈNE OVNI

Ce qui surprend également dans la réponse de Cason, c’est qu’il n’a pas nié la réalité du phénomène, ni le fait que la Marine détenait d’autres vidéos, sûrement plus parlantes que les autres, sur le sujet.

Il est clair que les États-Unis prennent le sujet très au sérieux avec notamment l’audience qui s’est tenu au Congrès cette année. Mais allons-nous vraiment vers une révélation de grande ampleur ? Où est-ce qu’on nous donne des miettes de pain pour nous faire patienter encore un peu ?

Si le sujet vous intéresse, nous vous invitons à regarder l’émission de Donald Schmitt : Roswell, la vérité.

Noémie Perrin (rédaction btlv.fr Source Live Science)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV