fbpx
x

(AGENDA CULTUREL) Les films sur les OVNIs et les extraterrestres

3 juillet 2021 – Les OVNIs et les E.T. ont toujours passionné, questionné et inspiré de nombreuses productions. Depuis « Le Jour Où La Terre S’arrêta » de 1951 et « Rencontres du troisième type » de Steven Spielberg, bien d’autres réalisateurs ont continué à faire des films, des séries et des documentaires sur les civilisations extra-terrestres. En voici une sélection :

FIRE IN THE SKY (1993)

« Fire in the sky » est un film américain de Robert Liberman avec D.B Sweeney, Robert Patrick et Craig Sheffer. L’histoire est basée sur une histoire vraie.

Dans les années 70, à Snowflake en Arizona (États-Unis), un groupe de bûcherons engagés par le gouvernement voit l’un d’entre eux enlevé par des extra-terrestres. Après 5 jours de disparition, le séquestré réapparaît. Malgré le choc émotionnel et psychique, les souvenirs vont refaire surface.

KPAX, L’HOMME QUI VIENT DE LOIN (2001)

« K-PAX, l’Homme qui vient de loin », est un film germano-américain de Iain Softley, avec Kevin Spacey et Jeff Bridges.

Un homme arrive de nulle part en plein milieu de la gare centrale de New York. Derrière ses lunettes noires, il prétend venir d’une planète lointaine : K-Pax. Il va être pris en mains par un psychiatrique de Manhattan mais le mystérieux homme laisse les chercheurs sans voix quand il parle astronomie. Que vient-t-il faire ici, s’il vient de loin ? Va-t-il retourner chez lui, façon E.T ?

SIGNES (2002)

Ce film américain de Night Shyamalan fait un focus sur le phénomène des crop circles. On y retrouve Mel Gibson, Joaquin Phoenix, Rory Culkin, Abigail Breslin et Cherry Jones.

Doylestown, dans le comté de Bucks en Pennsylvanie ; Après que les Hess ont perdu la mère de famille dans un accident de la route, le père, Graham Hess, ayant perdu la foi préfère s’occuper de sa ferme plutôt que de son rôle de pasteur. Un matin, il découvre de gigantesques agroglyphes dans ses cultures. Après une période de questionnements, quelque chose subsiste et se déplace dans leurs champs. Des signes d’une invasion extra-terrestre imminente se font ressentir.

LE JOUR OÙ LA TERRE S’ARRÊTA (2008)

« Le Jour où la Terre s’arrêta » (The Day the Earth Stood Still) est considéré comme la première œuvre de science-fiction d’envergure du cinéma américain. Ce film de 1951 réalisé par Robert Wise étant encore dans les mémoires Scott Derrickson nous propose un remake avec Keanu Reeves dans le rôle de Klaatu.

Une sphère organique atterrit sur la planète. D’apparence humaine, Klaatu va faire en sorte de transmettre un message d’urgence à l’humanité, pour que cette dernière prenne conscience de l’importance capitale de la sauvegarde de la diversité de la vie sur Terre.

PHÉNOMÈNES PARANORMAUX (2009)

« Phénomènes paranormaux » est un long-métrage américano-britannique basé sur une étude de cas réelle. Il a été réalisé par Olatunde Osunsanmi et les personnages sont portés par Mila Jovovich, Will Paton et Elias Koteas.

Dans la ville de Nome en Alaska les, les habitants souffrent d’étranges visions. En mettant ses patients sous hypnose un docteur découvre qu’ils font tous le même cauchemar. En réalité, la ville est le théâtre d’enlèvements extraterrestres

DISTRICT 9 (2009)

« District 9 » est un film américano-néo-zélando-sud-africain de Neill Blomkamp avec Sharlto Copley, Jason Cope et Nathalie Boltt.

Depuis vingt-huit ans, des extraterrestres arrivés sur terre sont isolés dans le District 9, en Afrique du Sud. Beaucoup d’argent pourrait être gagné par une société privée si elle arrive à faire fonctionner l’armement de ce peuple d’aliens, mais il faut de l’ADN extraterrestre pour s’en servir. Un agent contractant un virus non humain modifie son ADN et devient l’homme le plus recherché de la planète, car il est la clé pour utiliser la technologie E.T. Il décide d’aller se réfugier au le District 9.

MONSTERS (2010)

« Monsters » est un long métrage indépendant britannique réalisé par Gareth Edwards. Les protagonistes du films sont incarnés par Whitney Able et Scoot McNairy.

Quelques années après la chute d’une sonde de la NASA au Mexique, une vie extraterrestre d’Io (une lune de Jupiter), un le photographe est envoyé dans la zone de quarantaine, au sud de la frontière entre les États-Unis et le Mexique, pour retrouver la fille de son patron. Le trajet n’étant pas de tout repos, et des extraterrestres rodent dans le secteur dévasté.

SKYLINE (2010)

« Skyline » est un film américain de Colin Strause et Greg Strause avec Eric Balfour, Scottie Thompson et David Zayas.

De gigantesques vaisseaux extraterrestres survolent les métropoles du monde entier. De puissantes sources lumineuses semblent aspirer les hommes par milliers. Certains tentent de fuir d’autres de résister.

DARK SKIES (2013)

Dark Skies est un film américain de Scott Charles Stewart avec Keri Russell, Josh Hamilton et Dakota Goyo.

Des événements viennent troubler la tranquillité de la famille Barrett. S’en suivent des troubles de la mémoire et des pertes de contrôle. Leur petit garçon semblant avoir été « marqué » par des extra-terrestres en vue d’un enlèvement et, ne trouvant aucune aide extérieure, les deux parents tentent de régler cette affaire eux-mêmes.

ALIEN ABDUCTION (2014)

« Alien Abduction » est un film américain de Matty Beckerman, basé sur un phénomène réel avec Griff Furst, Jilon Van Over et Claudia Katz.

Une famille se rend dans un camp dans les montagnes de Caroline du Nord, mais, suite à problème de GPS, ils s’égarent. Dans le ciel, d’étranges lumières semblent savoir ce qu’elles font et où elles vont. Le père disparaît et le reste de la famille se retrouve isolé dans une cabane. Dans une ambiance « Projet Blair Witch », les membres de cette petite famille vont être traqués par des extra-terrestres.

EGE OF TOMORROW (2014)

Ce long-métrage américain a été réalisé par Doug Liman. Il rassemble Tom Cruise et Emily Blunt.

Aucune armée n’ayant réussie à venir à bout d’une invasion extra-terrestre sur Terre. Un commandant qui n’est pas habitué à être sur le terrain est envoyé en mission et va rapidement se faire tuer. Il se retrouve malgré cela dans une boucle temporelle dans laquelle il va revivre le même affrontement fatal. Va-t-il se sortir de ce jour sans fin et s’en sortir grâce à ce sursis ?

PREMIER CONTACT (2016)

« Premier Contact » est un long métrage américain réalisé par le Canadien Denis Villeneuve. Au casting : Amy Adams, Jeremy Renner, Forest Whitaker et Michael Stuhlbarg.

Des êtres intelligents venus d’ailleurs ont un langage visuel de type circulaire qui leur permet de voir les événements à venir.

LA 5ÈME VAGUE (2016)

« LA 5ÈME VAGUE », film américain réalisé par Jonathan « J » Blakeson, est une adaptation du premier roman de la trilogie « The 5th Wave » de Rick Yancey. Au casting : Chloë Grace Moretz, Nick Robinson, Alex Roe, Zackary Arthur et Maria Bello.

Une civilisation extraterrestre – les humains les appellent « les autres » – veut la Terre. Pour se faire, ils ont préparé une invasion en 5 temps.

1er vague : couper l’électricité sur toute la planète

2ème vague : dévaster les villes

3ème vague : diffuser un virus aéroporté

4ème vague : venir physiquement tuer les survivants

5ème vague : prendre une apparence humaine pour terminer le travail

VALÉRIAN ET LA CITE DES MILLE PLANETES (2017)

« Valérian et la Cité des mille planètes » est l’adaptation libre de la BD Valérian et Laureline Pierre Christin et Jean-Claude Mézières. C’est le film le plus cher de l’histoire du cinéma français (197 millions d’euros). Réalisé par Luc Besson les héros sont joués par Dane DeHan et Cara Delevingne.

Valérian et Laureline sont de jeunes agents des territoires humains dans l’univers. Le ministre de la Défense les envoie dans la cité intergalactique Alpha, développement colossal de la station I.S.S à laquelle s’est agglutiné au fil des siècles, des installations réalisées par des peuples venus d’ailleurs.

Au sein de cette planète artificielle, les connaissances et les savoir-faire sont partagés, mais en plus d’une population qui parfois frise la médiocrité un mystère se cache au cœur d’Alpha. Valérian et Laureline vont devoir identifier la menace qui pourrait être fatale pour la cité des mille planètes et la stabilité de l’univers.

ORIGINE INCONNUE (2017)

« Origine Inconnue » est un film américain mis en scène par Daniel Espinosa avec Jake Gyllenhaal, Rebecca Ferguson, Ryan Reynolds, Hiroyuki Sanada et Ariyon Bakare.

Des scientifiques en mission dans l’espace, ont récupéré un échantillon de la surface de Mars. Ils sont très heureux d’avoir fait la découverte d’une sorte d’anémone, première preuve d’une vie extraterrestre intelligente. Sans savoir à quoi ils s’exposent, ils préfèrent ne pas rentrer sur Terre et étudier l’organisme fait de neurones de cellules musculaires, au sein même de leur appareil. Le sujet d’étude grandissant, la cohabitation ne va pas être de tout repos.

OVNI : Sur la piste extraterrestre (2018)

Ce long métrage américain est réalisé par Ryan Eslinger. On y retrouve Gillian Anderson (Dana Scully dans X-Files) accompagnée par Alex Sharp et Ella Purnell.

Un brillant étudiant est hanté par le fait d’avoir vu un OVNI dans son enfance. Durant ses études, des phénomène OVNI sont signalés dans des aéroports aux États-Unis. Pisté par le FBI, avec sa petite amie et sa professeure de maths, il va tenter de trouver comment décoder un message.

EXTINCTION (2018)

« Extinction » est un long métrage américain réalisé par Ben Young, on retrouve Michael Peña, Lizzy Caplan et Amelia Crouch.

Un père de famille fait des cauchemars d’invasions extra-terrestres. Contre l’avis de son entourage, il ne va pas consulter de psychologue mais préfère faire confiance à ses visions nocturnes. L’invasion va avoir lieu et son don de prémonition va se développer. Malgré ces mauvaises prédictions, il va lutter pour survivre aux terribles attaques et tenter de sauver sa famille.

BEYOND THE SKY (2020)

« Beyond The Sky » est un film américain de Fulvio Sestito avec Peter Stormare, Martin Sensmeier, Dee Wallace et Don Stark.

À l’âge de 7 ans, un jeune garçon est témoin d’une violente dispute entre ses parents. Puis, on lui dit que sa mère aurait été enlevée par des extraterrestres sur le seuil de sa maison. Il n’y croit pas mais des années plus tard, il se rend à une convention des ovnis au Nouveau-Mexique, pour débusquer les impostures et les phénomènes psychologiques de faux-souvenirs. Faisant connaissance avec une jeune artiste locale qui fait des « dreamcatchers », il va se remettre en question.

PREMIER CONTACT (2020

« Premier Contact » est un film américain de Paul Salamoff avec Luke Hemsworth et Anna Hutchison.

Un groupe d’amis découvre un vaisseau spatial écrasé dans un champ avec un survivant à bord…

ANOTHER LIFE (2019)

Dans cette série américaine réalisée par Aaron Martin, une structure extraterrestre appelée « artefact » va être étudiée à l‘instar du film de Denis Villeneuve, Premier Contact.

Pendant que la communication semble s’établir sur Terre, l’équipage d’un vaisseau, parti là d’où semblent venir les visiteurs, va avoir des informations capitales concernant cette civilisation. Que veulent ces êtres, sont-ils pacifiques, l’humanité est-elle en danger ? Nous ne le savons toujours pas à la fin de la deuxième saison.

OVNI(s) (2021)

OVNI(S) est une série française de Clémence Dargent, et Martin Douaire. Au casting : Melvil Poupaud, Michel Vuillermoz, Géraldine Pailhas, Quentin Dolmaire et Daphné Patakia. Dans la saison 2, Alice Taglioni, Andréa Ferréol, Jean-Luc Bideau et Salif Cissé les rejoignent.

La série Ovni(s), prend place dans la France, de la fin des années 70. Didier Mathure est alors un un ingénieur de talent, promis à un brillant avenir mais dont la carrière se retrouve brisée lorsque sa fusée explose durant le décollage. Il va être muté à la tête d’un bureau ayant pour mission d’étudier les OVNIs, le GEIPAN, (Groupe d’Etudes et d’Informations sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés). Ayant pour mission de tout faire pour montrer que ce bureau doit être fermé, il va découvrir qu’il faut peut-être, au contraire, le laisser ouvert.

LES MONDES EXTRA-TERRESTRES (2021)

« Les Mondes Extra-Terrestres » est un docu-série américano-britannique qui envisage la vie ailleurs et présente, avec ce que nous connaissons de la biologie, de la physique et de l’Univers, quels visages pourraient avoir la surface d’autres planètes habitées.

Nous partons à la découverte des terres, des mers, de la faune et de la flore imaginées par les créateurs de ce programme, à partir de ce que l’Homme peut imaginer des exoplanètes qui fourmillent dans le cosmos.

L’HOMME QUI VOULAIT CONTACTER LES EXTRATERRESTRES (2020)

Ce documentaire américain de Matthew Killip retrace une vie de passion pour les E.T.

Depuis son adolescence, John Shepherd, un génie de l’électronique est équipé d’appareil en tous genres dans sa chambre, pour envoyer des signaux radio et de la musique dans l’espace. Véritable animateur FM du cosmos, il va passer toute sa vie à la recherche d’une réponse passant d’amateur à quasi professionnel en la matière, sa maison devenant au fil des ans, une véritable base de lancement d’ondes à travers l’espace, à l’intention des E.T.

BOB LAZAR : zone 51 et soucoupes volantes (2018)

Ce documentaire américain de Jeremy Kenyon retrace la vie de l’ancien physicien du gouvernement, Bob Lazar.

Il a fait, entre-autres, des révélations sur 9 soucoupes et leurs réacteurs à antimatière.

THE PHENOMENON (2020)

« The phenomenon » a été réalisé par l’Ufologue James Fox. C’est documentaire américain sur le phénomène ovni qui retrace 70 ans d’ufologie.

Réalisé par James Fox, c’est sûrement le film le plus révélateur. C’est le phénomène du genre grâce à des images d’archives et des témoignages de militaires de haut rang et de hauts fonctionnaires comme le sénateur Harry Reid, John Podesta (l’ancien conseiller d’Obama), Bill Richardson (l’ancien gouverneur du Nouveau-Mexique) et Christopher Mellon (l’ancien sous-secrétaire adjoint à la défense pour le renseignement). On y retrouve les journalistes Leslie Kean et Ralph Blumenthal ainsi que des scientifiques comme Jacques Vallée, l’astrophysicien et ufologue Français qui a assisté Steven Spielberg pour le film « Rencontre du 3ème Type ». Dans ce documentaire historique, les astronautes Gordon Cooper et le docteur Edgar Mitchell témoignent.

LE BUREAU DES OVNIS (2021)

Documentaire français de Dominique Fihol (réalisateur de « Ovnis : une affaire d’États »), dans « Le Bureau des OVNIS » est détaillée l’incroyable histoire du Geipan (Groupe d’études et d’informations sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés).

Entre documents d’archives et interviews divers, Claude Poher (fondateur du GEIPAN) livre ses commentaires sur ce bureau de Toulouse.

UN NOËL eXtra (2020)

« Un Noël eXtra » est un film d’animation américain de Stephen Chiodo.

Les Clepts sont des extra-terrestres dont l’occupation favorite est le vol d’objets en tous genres. Le plus petit des extraterrestres, X, va être envoyé sur Terre pour installer un dispositif qui permettra de mettre en lévitation tout ce qui se trouve sur Terre. Ainsi, ses congénères cleptomanes pourront aspirer tout ce qui se trouve sur la planète. Dans un premier temps, il profite de son arrivée dans le village de Noël, là où il atterrit, pour récupérer tout ce qu’il peut. Plus tard, une petite fille va lui transmettre la magie de Noël en lui offrant un cadeau. Le « petit gris » va même, grâce à cela, retrouver sa couleur d’origine.

DUNE (sortie prévue le 15 septembre 2021)

Après la version de David Lynch, « Dune », version Denis Villeneuve, sera la prochaine adaptation de la première partie de l’œuvre de Frank Herbert. Dans cette version, c’est l’acteur franco-américain Timothée Chalamet qui interprète Paul Atréides.

L’histoire raconte, entre autres, l’affrontement entre le jeune Paul Atréides, considéré comme un Messie par les Arrakis, et Shaddam IV. Ce dernier est à la tête d’un empire qui cherche à contrôler une drogue appelée l’Épice.

AVATAR 2 (sortie prévue le 16 décembre 2022)

« Avatar » est un film américain coécrit, coproduit et réalisé par James Cameron. Les acteurs qui vont sur Pandora pour « Avatar 2 » sont : Zoe Saldana, Sam Worthington, Stephen Lang, Kate Winslet et Sigourney Weaver.

Plusieurs années après l’attaque de l’arbre-maison, le 2ème volet d’Avatar se déroule entre les côtes et les océans de la planète Pandora, une exolune d’une planète gazeuse (Polyphème). Cette dernière est en orbite autour d’Alpha Centauri A. Avec Jake Sully, Ney’tiri et leurs 3 enfants, nous allons en apprendre plus sur les traditions des Na’vi, des Omaticayas et des Metkayina.

En vous souhaitant à toutes et à tous, de bons voyages, de belles expériences et de belles rencontres !

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Jeff Bezos compte construire une station spatiale privée

26 octobre 2021 – Jeff Bezos semble vouloir pousser encore plus loin le tourisme spatial. Comme le montre son nouveau projet, Orbital Reef, une  station spatiale privée décrite comme un parc commercial pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes.

La société Blue Origin de Jeff Bezos et Sierra Space se sont associés dans un projet de grande envergure à savoir une station spatiale privée pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes. Ils ambitionnent de pouvoir la rendre opérationnelle d’ici la deuxième moitié de la décennie. Cette station spatiale qui sera baptisée Orbital Reef montre que la course pour la commercialisation de l’orbite terrestre basse a atteint un nouveau stade. Dans un communiqué BLue Origin et Sierra Space ont annoncé que cette station spatiale s’adresserait  à un large panel de client “Agences spatiales expérimentées, consortiums dans les hautes technologies, nations sans programme spatial, médias et agences de voyages, entrepreneurs et inventeurs subventionnés, investisseurs portés vers l’avenir, tous ont leur place”. La station évoluera à 500 km d’altitude, soit un peu plus haut que l’ISS et mesurera 830 m3, soit presque autant que l’ISS.

UN NOUVEAU SUCCESSEUR POUR L’ISS

À l’image de Starlab, Blue Origin et Sierra Space ont donc annoncé à leur tour la mise en place d’une station spatiale privée qui devrait entrer en service à l’horizon 2025. Une annonce qui intervient à un moment où la mise en place d’une station spatiale est intéressante stratégiquement puisque en théorie l’avenir de l’ISS est aujourd’hui officiellement assuré jusqu’en 2024. À cela s’ajoute le fait que d’un point de vue technique, la NASA a entériné le fait qu’elle soit capable d’opérer jusqu’en 2028 même si le patron de la NASA Bill Nelson, s’est prononcé en faveur de son extension jusqu’en 2030. Quoi qu’il en soit, l’ISS a une date de péremption qui approche à grands pas et des stations comme Orbital Reef seront là pour prendre la relève.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-03T11:10:39+02:003 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser