fbpx

(SCIENCE) La pieuvre a 8 cerveaux dans ses tentacules

23 novembre 2020 – 8 tentacules, 3 cœurs et 9 cerveaux ! Les céphalopodes sont des sortes d’extraterrestres marins. Une étude récente a mis en évidence que les 8 bras de la pieuvre ont un « cerveau ». L’octopus vulgaris (pieuvre commune) a une intelligence fascinante. En effet, elle ne manque pas d’idées et d’astuces pour chasser et se protéger. Elle a aussi la capacité à ouvrir un pot en verre, se diriger pour sortie de labyrinthes complexes et même prédire le résultat d’un match de foot en se dirigeant, en aquarium, vers le drapeau de la future équipe gagnante.

Les 8 bras de la pieuvre sont vêtus d’environ 200 ventouses. Ils permettent au céphalopode de se déplacer, de toucher, de sentir son environnement, tout cela grâce aux systèmes neuronaux qui captent les informations sensorielles. Les 8 « cerveaux » tentaculaires communiquent avec le cerveau principal à tout moment.

Le système nerveux de la pieuvre est constitué, comme chez le chien, d’approximativement 50 millions de neurones. Cependant, l’organisation est différente. Chez les vertébrés, en général, le système neuronal est concentré dans le système nerveux central. Chez l’homme, énormément de neurones sont rassemblés dans l’abdomen : 200 millions de neurones sont au niveau de l’intestin.  Il n’en reste pas moins que 86 milliards de neurones se trouvent dans notre cerveau, si les conditions d’âge et de santé sont optimums. Chez le poulpe, un tiers des neurones forme le cerveau central et les deux autres tiers se situent dans ses huit bras.

LES BRAS DES POULPES CAPTENT LA NOURRITURE

Les chercheurs de l’université d’Osaka ont utilisé 6 poulpes pour les entrainer à se procurer de la nourriture dans un labyrinthe en Y. Les résultats de l’étude sont disponibles dans Current Biology.

5 poulpes sur les 6 ont réussi à saisir la nourriture avec un seul bras, sans tâtonner, alors qu’ils ne voyaient ni leur tentacule ni l’aliment disposé dans une des branches du labyrinthe. Ils ont démontré en faisant cela, que le système nerveux périphérique communique avec le cerveau central. Ces informations sensorielles permettent le déplacement dans le labyrinthe, à l’aveugle. Les scientifiques ont utilisé 2 variantes du même labyrinthe et ont pu comprendre quels types d’informations étaient collectés par le cerveau périphérique des bras. Ces derniers sont de véritables capteurs de mouvements et de textures.

Il a pu être conclu que les pieuvres ont une conscience des déplacements de leurs tentacules, alors qu’elles ne les voient pas.

L’INTELLIGENCE DU POULPE

Tamar Gutnick, le premier auteur de l’étude, explique : « Cette étude démontre que les bras des poulpes n’agissent pas de façon totalement indépendante du cerveau central, il y a un flux d’informations entre les systèmes nerveux tentaculaires et central. Plutôt que de parler d’un poulpe à neuf cerveaux, on parle plutôt d’un poulpe avec un cerveau et huit bras très intelligents ».

Dans une autre expérience, les céphalopodes ont pris le temps, lors d’un apprentissage, d’étudier tactilement les surfaces du labyrinthe qui disposait, cette fois-ci, d’une branche lisse et d’une branche rugueuse. Ils arrivaient après quelques essais, à identifier quel type de surface conduisait à la nourriture.

« LA SAGESSE DE LA PIEUVRE »

Pour ceux qui aiment déguster des fruits de mer et d’autres mollusques, nous vous invitons à les dévorer des yeux dans le documentaire de Pippa Ehrlich et James Reed,  « La Sagesse de la Pieuvre  » actuellement sur Netflix.

Il s’agit d’une fabuleuse histoire où l’on apprend beaucoup sur le  règne animal (et végétal) aquatique. L’intelligence de la pieuvre est fabuleusement mise en évidence dans ce documentaire. Filmée tous les jours, la pieuvre noue une relation consciente avec le réalisateur qui plonge tous les jours pour venir à sa rencontre. La sensibilité de l’animal est ainsi révélée. Dans ce film, de très belles images sont présentées ainsi qu’un transfert de passion entre un père et son fils : la nature en question.

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(AGENDA CULTUREL) Les films sur les mentalistes sélectionnés par Thierry Penin

17 avril 2021 – Depuis la série « The Mentalist » de Bruno Heller et les shows incroyables que certains proposent sur scène, les mentalistes sont régulièrement invités sur les plateaux de télévision. De splendides films ont également été réalisés sur le sujet.

AU-DELÀ DE L’ILLUSION (2007)

« Au-delà De L’illusion » est un film de Gillian Armstrong avec Guy Pearce et Catherine Zeta-Jones.

Au début du 20ème siècle, l’illusionniste Harry Houdini est au sommet de sa gloire mais ce passionné de spectacle, de science et de spiritisme va être dévasté par le décès de sa mère. Pour rentrer en communication avec elle, il offre une récompense à celui ou celle qui pourra les mettre en contact. C’est alors qu’il va faire la rencontre d’une mère et de sa fille, qui disent avoir des dons particuliers.

MISTER SHOW MAN (2009)

Pour réaliser « Mister Show Man »,vSean Mac Ginly a été inspiré du Mentalist Kreski car il fût son assistant. Le casting de ce long métrage est composé de John Malkovich, d’Emilie Blunt, de Tom Hanks et de son fils Colin Hanks.

À la fin de ses études de droits, un jeune homme change de cap en voulant devenir écrivain. Pour subvenir à ses besoins, il va travailler pour un grand mentaliste visiblement en fin de carrière. Il est en effet de plus difficile de remplir les salles mais l’arrivée d’une jeune et jolie chargée de com’ change la donne.

INSAISISSABLES (2013)

« Insaisissables » est un film de Louis Letterier avec Jesse Eisenberg, Mark Ruffalo, Woody Harrelson, Isla Fisher, Dave Franco, Mélanie Laurent, Michael Caine et Morgan Freeman.

Un prestidigitateur, un mentaliste hypnotiseur et un illusionniste avec son assistante sont connus pour distribuer de l’argent à la fin de leurs shows. Se faisant appeler les 4 Cavaliers, ils préparent les coups du siècle en commençant par cambrioler la banque de France sur scène et à distance, avant de subtiliser des millions à un assureur véreux, pour renflouer les comptes bancaires de leurs spectateurs. Un agent du FBI et une détective française d’Interpol mènent l’enquête.

Pour les passionnés de mentalisme, rendez-vous sur le replay des Affranchis de l’Info – Mentalisme, Peut-il reproduire tout le paranormal ?

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

2020-11-23T15:04:31+01:0023 novembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser