fbpx

(ESPACE) Le rappeur Lil Uzi Vert, futur propriétaire d’une planète?

30 juillet 2021 – Le rappeur Lil Uzi Vert connu pour ses nombreuses frasques serait sur le point de faire un nouvel achat inédit. Il devrait bientôt faire l’acquisition d’une planète plus précisément WASP 127-b, une étoile qui se trouve à 500 années lumière de la Terre.

La planète qui intéresse Lil Uzi Vert est une exoplanète plus précisément une géante gazeuse très chaude, plus grande que Jupiter, et dont la masse est 50 fois supérieure à celle de notre planète. Bien qu’impressionnante de par sa taille, le rappeur régnera à priori jamais en souverain sur cette planète puisque celle-ci ne pourra pas être colonisée. Car la proximité avec l’étoile majeure de son système la rend inhabitable pour une vie basée sur le carbone. Cependant, pour l’expert Gregory Laughlin, professeur d’astronomie à l’université de Yale qui a développé une formule permettant d’estimer le prix d’une planète, l’achat de cette planète est une bonne affaire. Il souligne que le flux constant d’énergie qu’elle reçoit de cette étoile permet de mettre facilement des objets en orbite. On peut donc s’attendre à ce que d’autres planètes extrasolaires détectées plus proches de la Terre comme Proxima b ou Kepler 186-f soient vendues à des prix bien plus élevés.

UN ACHAT MOQUÉ PAR LES SCIENTIFIQUES

Suite à cet achat, Lil Uzi Vert a très vite été critiqué et moqué par une partie de la communauté pour qui la possession d’une planète est tout simplement quelque chose d’impossible. C’est notamment ce qu’ont affirmé Frans Von der Dunk, professeur de Lois de l’Espace et Ram Jakhu, directeur de l’institut McGill pour cet achat est une arnaque ou bien un mensonge. Ces derniers rappellent en effet, que le Traité de l’Espace de 1967 stipule qu’il est interdit pour toute nation et citoyen de réclamer un quelconque droit sur l’espace à savoir la lune, et autres corps célestes. Ils précisent également que si Lil Uzi Vert ne peut pas posséder une planète de la même manière les entreprises qui permettent de donner son nom à une étoile contre une contrepartie financière n’ont aucun moyen légal de léguer un tel pouvoir. Pour eux le rappeur est la victime d’un business qui n’a en fait aucune existence légale. Quoi qu’il en soit, Lil Uzi Vert aura clairement réussi à faire le buzz avec cet achat pour le moins unique.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-08-02T15:19:19+02:0030 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser