fbpx

(PSYCHOLOGIE) La qualité du microbiote peut favoriser la dépression

22 décembre 2020 – La dépression provoque un manque de motivation et un renfermement sur soi. Les personnes qui en sont victimes font parfois appel à leur médecin, ou à un psychologue pour chercher les causes profondes de leur mal-être. D’un autre côté,  le microbiote intestinal rassemble des bactéries, des champignons et même des virus qui se logent dans les villosités des intestins. Ils participent de façon très active au déroulement des opérations grâce à la synthèse de métabolites mais pourrait avoir un rôle dans la dépression. Les probiotiques pourrait-être une nouvelle solution pour la conter. En effet, des scientifiques irlandais ont proposé de prendre des probiotiques pour palier à un manque d’entrain, en cas de stress ou de dépression et des chercheurs ont mis en évidence que la flore intestinale influençait l’activité cérébrale. Voir également d’ailleurs l’article : un lien entre le microbiote et Alzheimer a été prouvé.

D’après certaines hypothèses et d’autres études, le microbiote a des influences sur le cerveau via l’axe « microbiote-cerveau-intestin ». Une publication de début décembre parue dans Science Advances décrit les résultats de chercheurs liés à diverses universités de médecine chinoise qui ont analysé les bactéries de patients ayant des troubles dépressifs. Il en résulte que les selles des femmes et des hommes dépressifs manquent de composés qui participent au métabolisme des acides aminés dont celui d’un neurotransmetteur, le GABA qui est responsable de l’inhibition du système nerveux. La composition est donc bien différente de celle que l’on trouve dans la flore intestinale des patients sains. L’expérience qui a été réalisée avec des souris a confirmé l’hypothèse selon laquelle le microbiote influence l’état d’être. En effet, la greffe du microbiote d’une personne dépressive a engendré, chez la souris des troubles dépressifs. Les scientifiques se sont aussi penchés sur les virus spécifiques des bactéries ; aucune différence manifeste n’a pu être observée entre et les patients sains et les dépressifs.

LES PROBIOTIQUES DEVIENNENT DES « PSYCHOBIOTIQUES »

Les chercheurs ont pu conclure que les taux de l’acide γ-aminobutyrique – neurotransmetteur appelé GABA pour gamma-aminobutyric acid – étaient liés à la composition bactérienne défectueuse du microbiote chez les patients atteints de dépression. D’ailleurs, des recherches antérieures avaient déjà mises en évidence qu’une production réduite de GABA était à l’origine de troubles dépressifs majeurs.

La flore intestinale est bien connue pour sa participation à la digestion et les bactéries se trouvant dans le système digestif ont une influence sur l’activité cérébrale ainsi que sur l’humeur. Nos bactéries intestinales étant malmenées pendant la prise d’antibiotique, les probiotiques sont alors parfois prescrits pour rééquilibrer la flore intestinale. Il se pourrait que les probiotiques puissent aussi être utilisés à la place d’antidépresseurs, pour remonter la pente plus rapidement. L’analyse des scientifique Irlandais parue dans Biological Psychiatry, présente les psychobiotiques : des probiotiques dont l’utilisation peut aider à combattre des troubles  psychiatriques. Les conclusions de leur étude montrent que les probiotiques peuvent enrailler les troubles de l’humeur. « L’homme est ce qu’il mange » disait Lucrèce. Il est donc conseillé d’avoir une alimentation équilibrée afin que notre flore intestinale le soit aussi.

Par ailleurs, certaines bactéries intestinales pourraient avoir des propriétés « anti-diabétiques » et ainsi, aider à traiter les patients atteints de diabète de type 2, selon une équipe de chercheurs. Voici l’article de la rédaction btlv.fr 

Thierry Penin (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2020-12-22T12:49:43+01:0022 décembre 2020|

Actus susceptibles de vous intéresser