Découvrez le premier site (Vidéo / Audio / Actu) consacré aux états modifiés de conscience et à la parapsychologie

Regardez et écoutez BTLV gratuitement et sans engagement pendant 7 jours
+3000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je découvre maintenant

4 janvier 2018 : Un bruit identique et mystérieux a été entendu un peu partout dans le monde. Du Canada au Maroc, en passant par le Nouveau-Mexique, il semblerait que ce son non-identifié n’aie pas fini de faire parler de lui. Étrange et pour le moins intriguant, ce bruit a été baptisé « the hum »

(le bourdonnement en anglais). Manifestation sonore inexpliquée, le « hum » avait déjà été signalé en 1970, à Bristol, en Angleterre. Sue Mackel de Lawrence Weston (NDLR : Lotissement d’après-guerre dans le nord ouest de Bristol) (lotissement d’après-guerre dans le nord ouest de Bristol), affirme que le fameux bruit est de retour… Après des mois d’absence.

Y’A COMME UN BRUIT DE MOTEUR DOCTEUR

Bourdonnement, ronronnement ou tintement, la description exacte de ce bruit étrange est difficile à établir. Certains l’ont carrément comparé à un moteur Diesel tournant au ralenti ou encore au bruit d’un camion qui serait entrain de stationner dans la rue d’à côté. Ce qui est sûr pour les témoins auditifs répartis dans le monde entier, c’est que ce bruit est extrêmement embêtant.

UN GOUT DE REVIENS-Y?

En 1970 déjà, aucune réponse satisfaisante n’avait été donné aux nombreux habitants de Bristol qui s’étaient plaints. Après avoir disparu durant plusieurs mois, le « hum » fait son grand retour en ville en 2016. Apparemment parti sur une bonne lancée, le bruit, aussi étrange que célèbre, refait parler de lui en octobre.Des propos d’une habitante ont été recueillis par le Bristol Post. Cette ville est loin d’être un cas isolé. Windsor, au Canada est apparemment un autre exemple frappant. Les habitants vont même jusqu’à se plaindre de l’incidence de ces « bruits subtiles mais marquants », sur leur santé. D’autres endroits du monde sont également victimes de ce phénomène… Jusqu’au Maroc!

« HUM », MAIS D’OÙ SORS-TU?

Peu d’études ont été consacrées au mystérieux « hum ». Néanmoins, les scientifiques s’accordent sur le fait qu’il ne s’agit pas d’une folie collective. Pour autant, ces derniers n’ont tout de même pas encore avancé une origine certaine à ce bruit. La rumeur publique n’a, quant à elle, pas attendu longtemps avant d’y aller de son propre diagnostique : bruits d’icebergs aux fermes éoliennes en passant par les sous-marins et les lignes à hautes tensions. Glen McPherson, de l’université de Colombie Britannique, qui a mené une des rares études importantes sur le sujet, avance que le « hum » pourrait être « l’accumulation de sons à basses fréquences et d’infrasons générés par les humains ». Cela inclurait ce qui va « des bruits d’autoroute à toutes sortes d’activités industrielles ». En attendant mieux, on espère que ce bruit n’hantera plus pour longtemps nos nuits.

Ana Talan (btlv.fr/source Bristol Post)