Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

Pour accéder à toutes nos interviews audio et vidéo
Rejoindre BTLV

9 juin 2020 : En France, 1,7 millions de personnes ont des problèmes de vues, 207 000 personnes sont aveugles et 932 000 ont des troubles sévères de l’acuité visuelle. Pour toutes ces personnes, l’espoir de recouvrer une bonne vue est désormais permis.

Dans une étude récente menée par la Hong Kong University of Science and Technology et publiée dans la revue Nature le 20 mai 2020, on apprend qu’une équipe de chercheurs a mis au point un prototype quiredonne espoir à de nombreuses personnes. Il s’agit d’un œil bionique qui a les mêmes caractéristiques que l’œil humain. Bionique, dans 5 ans il pourrait permettre à 2,2 milliards de personnes atteintes de déficience visuelle de revoir correctement. Véritable bijou technologique, il supplante les rétines artificielles qui existent déjà. Ayant pour nom de code EC-EYE (ndlr : ElectroChemical EYE), l’œil en question est doté de tout petits capteurs qui imitent les cellules photoréceptrices des yeux humains !

CRÉDIT PHOTO « NATURE »

UNE MISE SUR LE MARCHÉ DANS 5 ANS

D’après les scientifiques à l’origine de l’étude, la résolution du prototype est de seulement 100 pixels ce qui, pour le moment, n’est pas synonyme de grandes performances, mais les chercheurs sont malgré tout très confiants pour la suite, car leur œil bionique peut déjà identifier des lettres comme le “E”, le “I” et le “Y”. Les technologies évoluant à pas de géant, les scientifiques pensent pouvoir augmenter la densité des nano-capteurs et se rapprocher du champ de vision d’un œil humain qui est de 160° alors que celui du prototype n’est que de 100°. Confiants, ils annoncent pouvoir proposer un œil bionique aussi performant que l’œil d’ici 5 ans. Certains s’avancent même à dire qu’il sera plus performant que celui que nous offre mère nature. Rendez-vous dans 5 ans !

Bob Bellanca (source Nature)