fbpx

(MYSTÈRE) Des fantômes sympas dans une école américaine

8 juillet 2021 – Relatées par Art Walshe, agent de maintenance, les apparitions des fantômes dans une ancienne école du Sud du New Jersey, ne hantaient visiblement pas les élèves comme on l’entend : « Quand on dit hanté, ce n’est pas hanté dans le mauvais sens. Ce sont de bons fantômes », c’est ce que l’homme a déclaré au quotidien Philadelphia Inquirer

Pour lui, les observations ont commencé en 2006. À l’époque, il travaillait seul à l’école Elizabeth V. Edwards, qui était tombée en désuétude. Un jour, alors qu’il était affairé à ses tâches quotidiennes, l’agent de maintenance a vu une apparition, celle de Miss Edwards, qui semblait l’observer tranquillement. 

Un autre jour, il a entendu de la musique des années 40, des grincements inexpliqués, a vu des portes bouger d’elles-mêmes et a même senti des odeurs de cigarettes et de café. Selon Art Walshe, le principal fantôme serait la fondatrice et homonyme de l’école, décédée en 1965 à l’âge de 90 ans. Même s’il a déclaré que les fantômes de l’école Elizabeth V. Edwards seraient des fantômes sympas, il est revenu dans son interview sur l’une des expériences les plus effrayantes pour lui : « un téléphone à cadran qui se trouvait dans le bureau du directeur a commencé à sonner alors qu’il était débranché ». Que ces fantômes soient sympathiques ou non, il doit être surprenant d’entendre un téléphone non branché se mettre à sonner.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(INNOVATION) Des scientifiques sont parvenus à transformer de l’eau en métal

31 juillet 2021 – Si transformer l’eau en or reste une prouesse légendaire réservée aux alchimistes. Des scientifiques s’en sont rapprochés en parvenant à transformer l’eau en métal ce qui n’en demeure pas moins une performance tout à fait remarquable.

Cette innovation digne d’un alchimiste a été réalisée par le Helmholtz-Zentrum Berlin le 28 juillet. Cette découverte est révolutionnaire pour la science dans le sens où jusqu’à maintenant les scientifiques pensaient qu’on ne pouvait développer des propriétés métalliques qu’en étant soumise à une pression extrême. De la même manière, les scientifiques pensaient que l’eau ne pouvait être conductrice que si elle contenait des quantités massives de sel. Il faut cependant souligner, qu’à la base l’eau est un isolant presque parfait. Les scientifiques savaient déjà qu’elle pouvait se comporter comme un métal conducteur sous une pression extrême, mais la prouesse des physiciens résident dans le fait qu’ils sont arrivés à obtenir le même résultat sur Terre  dans des conditions presque ordinaires.

UN PROCESSUS DÉLICAT

Les scientifiques sont donc parvenus à ce résultat au travers d’une étude intitulée preuve spectroscopique d’une solution d’eau métallique de couleur or. Les conclusions de cette étude sont que si on entoure d’eau des métaux alcalins qui libèrent facilement leurs électrons externes, on peut parvenir à changer l’eau en liquide métallique. Cependant, ce processus est loin d’être simple surtout quand on sait que les métaux alcalins sont susceptibles d’avoir une réaction explosive lorsqu’ils sont combinés. Pour pallier cette problématique, les scientifiques ont dû combiner le métal alcalin avec un alliage sodium-potassium. Ainsi, au lieu de mettre directement la substance métallique dans l’eau diluée, ils ont libéré un tout petit peu du liquide dans la solution métallique. Grâce à ça, les électrons et les cations métalliques (des ions chargés positivement) sont passés dans l’eau. Cela a eu pour effet de donner à l’eau une brillance dorée, mais ça l’a également rendue conductrice. Si ce processus n’est pas digne des légendes alchimistes, il est en tout point révolutionnaire sur le plan scientifique.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-07-09T14:59:20+02:008 juillet 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser