fbpx

(MYSTÈRE) Un village vieux de 3 000 ans découvert au fond d’un lac Suisse

3 mai 2021 – En Suisse, l’important lac des Quatre-Cantons renfermait un secret, bien gardé sous de litres d’eau et une couche de boue, depuis plusieurs siècles… Un village, un lieu de vie datant de l’âge de bronze ! Un site jusqu’alors entièrement inconnu, qui vient d’être redécouvert, par des plongeurs sous-marins, au départ dépêchés sur place, pour participer à la construction d’un pipeline.

UNE REMISE EN CAUSE DE L’HISTOIRE

La découverte de ce village, dans un lac au centre de la Suisse, près de la ville de Lucerne, viendrait complètement remettre en cause l’histoire jusqu’alors officielle de la commune.  Cette découverte inattendue, suggérait en effet, que la région autour de Lucerne et de son canton aurait été colonisée bien avant, ce qui était admis jusqu’alors. « Ces nouvelles découvertes dans le bassin du lac de Lucerne confirment que des personnes se sont installées ici il y a 3 000 ans déjà », a déclaré un porte-parole du canton de Lucerne. « Avec cette preuve, la ville de Lucerne devient environ 2 000 ans plus ancienne que ce qui avait été prouvé auparavant. »

C’est donc par hasard que les archéologues sous-marins de l’Office du développement urbain de la ville de Zurich ont découvert au fond du lac, de nombreux pieux de bois, vestiges d’un ancien village, complètement recouverts de boue. Après une étude plus approfondie, ils ont aussi trouvé 30 pilotis qui supportaient autrefois les maisons, ainsi que de nombreux tessons de poterie.

La découverte de ce village englouti dans le lac des Quatre-Cantons promet ainsi de combler certains vides dans l’histoire de la ville. Mais elle suggère également que les plans d’eau du monde entier pourraient encore renfermer bien des secrets…

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(ESPACE) Hubble est parvenu à surprendre la fusion de trois galaxies

4 août 2021 – Depuis qu’il est revenu d’entre les morts, le télescope Hubble continue de nous livrer des images toujours plus fascinantes. En effet, il a réussi à capturer l’image de trois galaxies en train de fusionner, un événement astronomique spectaculaire.

Bien que magnifique, la fusion de galaxies n’est pas quelque chose de rarissime. Les galaxies ne sont pas figées dans l’espace, et il peut arriver qu’elles se rapprochent les unes des autres pour entrer en collision voire fusionner comme on peut le voir sur le cliché pris par Hubble. D’ailleurs, l’année dernière Hubble avait déjà photographié la fusion de deux galaxies, mais trois en même temps, c’est une première. Hubble a donc capturé ce qui a été nommé le système Arp 195, que l’on retrouve dans l’Atlas des galaxies particulières qui est une liste recensant certaine des galaxies les plus étranges et les plus merveilleuses de l’univers, depuis 1966. Ce système se trouve à environ 763 millions d’années-lumière dans la constellation du Lynx. De manière plus précise, selon la NASA ce à quoi nous assistons ces trois galaxies en train de faire « un tir à la corde gravitationnel ». Pour le moment, elles gravitent entre elles et puis un jour elles finiront par totalement fusionner.

Le cliché pris par Hubble a été pris dans un contexte particulier. En effet, depuis sa récente réparation, les astronomes estiment qu’il restera en service encore une dizaine d’années au mieux. Ils ont donc décidé qu’il fallait rentabiliser au maximum les observations faites par Hubble. Pour cela, ils ont développé un algorithme qui permet de collecter quelques clichés rapides entre des observations plus longues et c’est précisément ce type d’image qui a été prise pour cette fusion de galaxies. Hubble a donc pour objectif de collecter des informations qui serviront à alimenter le fameux Atlas des galaxies particulières, afin d’en repérer les cibles les plus prometteuses. Sur le long terme, l’objectif sera de les étudier plus en détail, mais il est probable que Hubble ne sera plus en service à ce moment-là. Quoi qu’il en soit ce cliché montre que Hubble est toujours d’attaque continuera de nous régaler avec de magnifiques images de l’espace durant les dernières années qu’il lui reste.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-05-06T15:10:30+02:003 mai 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser