Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je rejoins BTLV

18 mai 2020 — Depuis quelques mois, et suite à la validation du phénomène ovni par l’US Navy, le monde de l’ufologie est en effervescence. Et cette fièvre chercheuse se repend dans le monde entier et notamment au Japon. Depuis la déclassification des vidéos d’ovnis enregistrées par des F18 américains, les nippons ont décidé de rédiger de nouveaux protocoles à destination de ses militaires. Les japonais ne voulant pas rester sur la touche comme l’explique un article paru dans le journal  The Japan Times le 02 mai dernier, les autorités militaires Japonaises souhaitent mettre en place des protocoles officiels qui vont indiquer aux pilotes au manche de leur avion de chasse comment réagir face à un ovni.Si cela peut sembler nouveau, ça ne l’est pas tout à fait car des consignes existent déjà au pays du soleil levant. Jusqu’à aujourd’hui, en cas de confrontation avec un ovni, les pilotes étaient jusqu’à présent invités à changer de cap, à l’obliger à atterrir ou à  faire feu si ce dernier pénétrait l’espace aérien Japonais. Jugées peut-être trop basiques, le ministre de la Défense Tarō Kōno estime qu’il faut mettre  à jour ces mesures. Pour lui, les recommandations actuelles ne seraient pas forcément efficaces en cas de contact rapproché avec un ovni.

ENCORE AUCUNE RENCONTRE

Si les autorités vont se pencher sur la question et proposer de nouveaux

protocoles, notamment en terme « d’enregistrement et de suivi » à adopter dans un tel cas, les militaires japonais n’ont jamais déclaré une seule rencontre avec un objet volant non identifiable. Pourtant, on sait que plusieurs bases

dont celles de Hokkaido et Okinawa sont équipées pour « repérer les objets de nationalité inconnue ».Si les plus rationnels pensent encore qu’envisager une vie extraterrestre est réservé aux cerveaux malades, il faut leur signaler que ces mêmes cerveaux malades ont le pouvoir de déclencher leur puissance de feu. Alors qui est le plus fou ?

Bob Bellanca (source The Japan Times)