fbpx

(SCIENCE) L’inversion des pôles magnétiques de la Terre a provoqué un cataclysme il y a 42 000 ans

22 février 2021 — L’inversion des pôles magnétiques de la Terre il y a 42 000 ans a affecté notre planète plus que nous ne le pensons. Les scientifiques tentent de comprendre l’impact de cet événement sur notre monde.

Il y a 42 000 ans, les pôles magnétiques de la Terre se sont inversés. Les scientifiques ont découvert l’ampleur du cataclysme que cela a provoqué sur la Terre.

Les chercheurs ont analysé les changements dans la composition de l’atmosphère terrestre il y a 42 000 ans, lorsque les pôles magnétiques de la planète ont bougé. On suppose que les cataclysmes causés par cet événement pourraient même provoquer l’extinction des Néandertaliens.

Les scientifiques savaient déjà qu’il y a 42 000 ans, les pôles magnétiques de notre planète s’étaient  inversés. Les chercheurs ont surnommé ce phénomène « l’événement Adams » – en l’honneur de l’écrivain Douglas Adams, qui a écrit le roman « Le guide du voyageur galactique », dans lequel la réponse à la « question sur la vie, l’univers et tout le reste « était le nombre 42. Cependant, jusqu’à présent, les chercheurs ne pouvaient que deviner comment cet événement affectait la biodiversité des organismes terrestres et les processus atmosphériques.

LA PREUVE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES PROFONDS

Les auteurs du nouveau travail ont collecté des échantillons d’arbres de cauris néo-zélandais à des fins d’analyse et ont mesuré le rapport des isotopes de carbone qu’ils contiennent. Cela a permis aux scientifiques d’enregistrer une augmentation du carbone 13 il y a environ 41 000 et 42 000 ans. Sur la base en partie de ces données, les chercheurs ont pu créer une chronologie détaillée de la façon dont l’atmosphère terrestre a changé à cette époque.

Les chercheurs ont comparé la chronologie des événements avec des données d’analyse d’échantillons prélevés sur des sites de l’océan Pacifique et l’ont utilisé dans un modèle climatique mondial. Les auteurs ont découvert qu’après l’événement Adams, il y avait eu une augmentation des calottes glaciaires et des glaciers en Amérique du Nord, ainsi que de grands changements dans les courants atmosphérique.

L’un des premiers indices était que la mégafaune d’Australie continentale et de la Tasmanie a commencé à s’éteindre il y a environ 42 000 ans. Cela semblait étrange, car cela s’est produit beaucoup plus tard avant l’arrivée des anciens peuples sur le continent. Les scientifiques ont maintenant montré que l’événement Adams pouvait expliquer cette extinction inattendue.

Dans leur article, les auteurs pensent que l’événement Adams pourrait expliquer de nombreux autres mystères évolutionnaires, tels que l’extinction des Néandertaliens et l’émergence soudaine et généralisée de la peinture figurative dans les grottes du monde entier.

La recherche est publiée dans la revue Science.

François Deymier (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-02-22T14:58:42+01:0022 février 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser