21 juillet 2022 – C’est en fin d’année 2022, que le premier test du Candela P-12 devrait avoir lieu. Produit par le constructeur suédois de bateaux électriques Candela, il devrait être réalisé entre la commune d’Ekerö, à l’ouest de Stockholm, et le centre de la capitale, soit environ une quinzaine de kilomètres en 25 minutes.

Un test important car la société espère, en 2023, mettre en activité une première flotte de ferries volants à Stockholm. Avec la volonté affichée d’offrir des déplacements plus rapides qu’en transports en commun traditionnels, ces ferries d’un nouveau genre seront beaucoup plus écologiques. Si le test est concluant, ce type de navire intégrera la flotte de ferries de transport public de la ville de Stockholm.

BATEAUX VOLANTS

D’une longueur de 12 mètres et une capacité d’une trentaine de passagers pour une autonomie de 80 km, ces navettes d’un nouveau genre disposent sous la coque des foils, sortes d’ailes immergées, qui leur permettent de légèrement décoller au-dessus des flots. Et c’est l’absence de frottement qui va leur permettre d’atteindre 55 km/h en vitesse de pointe.

Comme le montrent les différentes vidéos, à partir de 30 km/h la navette décolle légèrement. Un système qui permet, en volant au-dessus de l’eau, de ne générer aucun sillage nuisible tout en assurant une meilleure stabilité aux passagers.

Avec une vitesse de croisière estimée à 46 km/h, ce nouveau ferry pourrait réduire de moitié le temps passé sur certains itinéraires d’ordinaire effectués en voiture ou en métro. Silencieux et bien moins couteux qu’un bateau à moteur thermique, il nécessite beaucoup moins d’entretien et devrait permettre de réaliser une économie d’énergie non négligeable de l’ordre de 90%, rien que ça.

Si la mise la place se passe comme prévu, la volonté de Candela est de pouvoir remplacer un grand navire conventionnel actuellement en place par une flotte de navettes P-12. Stockholm, ainsi que d’autres villes du pays où le transport fluvial est important, semble attirée par cette idée.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr Source Futura Science)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV