18 janvier 2022 – Le 14 janvier dernier, au Nord de l’Inde à l’Ouest de Nagpur, un veau est né avec plusieurs malformations. En effet, il a un troisième œil situé au milieu du front, quatre trous de narine, une queue tressée et une langue trop longue pour se nourrir.

Image du veau ©Asian News Internationnal

UNE ORIGINE DIVINE ?

D’où viennent ces anomalies ? Pour les Indiens, ce serait l’œuvre de Shiva, l’une des trois grandes divinités de l’hindouisme. Les villageois affluent de tous les villages voisins pour découvrir le nouveau-né. A l’image des rois mages, ils apportent à l’éleveur des bâtons d’encens, de la noix de coco et de l’argent.

Autre signe, le veau est né le 14 janvier, soit le moment des fêtes de la moisson. Une preuve supplémentaire pour les habitants qui voient cette naissance comme divine. Un villageois s’est confié à l’agence de presse ANI.

« Je n’ai jamais vu d’être à trois yeux. Seul le Seigneur Shiva l’avait. C’est un miracle divin. C’est une incarnation du Seigneur lui-même« .

UNE EXPLICATION RATIONNELLE

Après un examen complet du Dr Kamlesh Chaudary, il semblerait que toute ces difformités viennent d’un développement anormal de l’embryon.

Mais comment va le veau ? « L’animal va très bien il est en bonne santé » d’après le vétérinaire. Neeraj Chandel, l’agriculteur ajoute « qu’en raison de sa longue, le veau a du mal à boire le lait de la vache. Nous l’aidons à la nourrir« .

Et vous, pensez-vous que c’est Shiva ou la mauvaise croissance de l’embryon ?

A lire aussi : Le plus vieil animal hybride élevé par l’homme découvert.

Thomas Nouvel (rédaction btlv.fr source ANI) 

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV