Découvrez BTLV, le média N°1 sur le mystère et l'inexpliqué (Replay/Podcast/rédactionnel)

+4000H d'émissions pour donner du sens à sa vie
Je rejoins BTLV

12 mai 2020 : C’est le 16 mai prochain que l’US Air Force a prévu de faire décoller à nouveau son X-37B son avion spatial. Ressemblant aux navettes Challenger et Endeavour dont les programmes furent abandonnés en 2011. Entaché par deux accidents tragiques, ce genre de lanceur semblait remisé à la case. C’était sans compter l’US Air Force qui a repris le programme dans la foulée. Si à ce jour l’avion spatial a déjà effectué 5 missions, la sixième devrait décoller le 16 mai prochain, avec de nombreuses expériences programmées.

Comme ses ancêtres, l’avion spatial a besoin d’être mis en orbite et en 2017 c’est la fusée SpaceX qui en fut chargée. Avec une mission qui passa de 270 jours à 780, elle fut un succès qui fut couronné lors de son retour en octobre dernier sur le Shuttle Landing Facility du Centre spatial Kennedy de la NASA.

Dans un premier temps secrète et classifiée, l’objectif de cette nouvelle mission fut d’après l’US Air Force, de nature scientifique. Toujours d’après les militaires, elle visait à « tester des appareils électroniques expérimentaux et des technologies conductrices de chaleur dans un environnement spatial de longue durée ».

Pour ce sixième rendez-vous avec son histoire spatiale, le X-37B qui décollera du Cap Canaveral le 16 mai a plusieurs expériences dans son ordre de mission et notamment deux demandée par la NASA comme le souligne la secrétaire de l’US Air Force, Barbara Barrett« L’une examinera les effets du rayonnement et d’autres effets spatiaux sur une plaque d’échantillonnage de matériaux, et l’autre sur des graines utilisées pour faire pousser des aliments ». La troisième mission sera pour le compte du US Naval Research Laboratory, comme le rajoute Barbarra Barret « nous cherchons à transformer l’énergie solaire en énergie micro-ondes radiofréquence, puis à étudier la transmission de cette énergie à la Terre ». D’autre part, le X-37B aura également pour mission de déployer le petit satellite FalconSat-8, développé par l’US Air Force Academy.

Bob Bellanca  (btlv.fr/source US  SPACE FORCE)

(X-37B Crédit Boeing)