13 septembre 2022 – En 2021, nous en avions parlé dans nos colonnes, Robert Bigelow le fondateur et entrepreneur de Bigelow Aerospace avait lancé une campagne pour encourager les scientifiques, philosophes et autres penseurs à rédiger des essais exposant les arguments en faveur de la vie après la mort.

Voulant aller encore plus loin dans sa recherche de la vérité, Robert Bigelow rajoute un nouveau million de dollars pour contacter « l’autre côté ». Il espère ainsi qu’un chercheur arrive à prouver un contact réel avec l’au-delà.

29 ESSAIS SÉLECTIONNÉS

Par l’intermédiaire de son institut sur l’étude de la conscience, il a offert des prix totalisant 1 million de dollars pour les candidatures les plus convaincantes.

« Les gagnants ont été choisis en fonction de la puissance des arguments présentés et de la force de persuasion des essais en faveur de la survie de la conscience humaine au-delà de tout doute raisonnable », a déclaré l’institut dans un communiqué à l’époque.

ENCORE PLUS LOIN

Il semble que Bigelow veuille aller plus loin. Il souhaite prouver qu’il existe une vie après la mort, en soutenant des chercheurs qui mènent des expériences réelles aboutissant à une véritable communication avec quelqu’un de l’au-delà.

Un autre million de dollars est à gagner. Il est divisé en plusieurs subventions plus petites à attribuer aux équipes de recherche en fonction de la valeur de leurs propositions tout en expliquant comment elles entendent y parvenir.

La règle est simple : « la recherche doit être exclusive à la survie de la conscience humaine au-delà de la mort physique et exclusivement centrée sur le contact ou la communication avec l’au-delà ».

On ne sait pas exactement comment les chercheurs proposeront d’accomplir un tel exploit, mais il sera certainement intéressant de voir ce que les équipes gagnantes prévoient de faire.

Robert Bigelow s’est mis en tête de trouver une réponse à ce qui est peut-être le plus grand mystère inexpliqué de la condition humaine et il est peu probable qu’il soit satisfait tant qu’il ne l’aura pas trouvé.

Bob Bellanca (rédaction btlv.fr Source Institut Bigelow)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV