fbpx

(MYSTÈRE) Un fantôme aperçu par un petit garçon relance l’enquête sur une femme disparue

5 août 2021 – Sarah Hugues est portée disparue depuis juin 2020 pourtant au cours d’une balade en forêt dans la zone où elle est censée avoir disparu un enfant prétend avoir vu son fantôme. Un témoignage qui a relancé l’enquête sur sa disparition qui jusqu’ici était au point mort.

C’est une histoire plutôt étrange qui est arrivée à un jeune couple américain dans le comté de Madera en Californie. Alors que Jake et Victoria Gorba avaient prévu d’aller se promener à Shuteye Peak en famille avec leurs trois enfants.  Un  phénomène mystérieux s’est produit durant leur pause déjeuner. Kaiden, leur fils de trois ans, s’est mis à parler à quelqu’un que personne dans la famille ne pouvait voir. Les parents intrigués par ce phénomène vont alors demander à leur fils à qui il parlait. Celui-ci va alors faire une description assez précise du fantôme d’une femme aux cheveux bleus qui selon ses dires était morte et avait besoin d’aide. Suite à cette mésaventure, la mère de Kaiden décide de faire quelques recherches et va même publier un témoignage sur Facebook qui va retenir l’attention de la police locale.

En effet, le shérif Chris Williams du comté de Madera, s’est vite montré très intéressé par ce témoignage, car pour lui, la description correspondait à celle d’une personne disparue. Cette personne, ce serait Sarah Hugues qui  a d’ailleurs disparu dans la zone où le petit Kaiden prétend avoir vu son fantôme. Très vite, le shérif qui est chargé de l’enquête sur cette disparition va entrer en contact avec la famille et va entreprendre une démarche afin d’être sûr que c’est Sarah Hugues que Kaiden aurait aperçue. Pour ce faire, il va présenter à l’enfant une série de clichés de la disparue sur trois d’entre eux, il a identifié Sarah Hugues sans aucune hésitation. Convaincu par la crédibilité de son témoignage, le policier s’est rendu sur les lieux supposés de l’apparition afin d’y entreprendre des fouilles. Pour le moment, les recherches n’ont rien donné mais que cette apparition soit fantomatique ou non elle aura permis de relancer l’enquête sur la disparition de Sarah Hugues.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CLIMAT) Un seul pays au monde semble en mesure de réaliser ses objectifs climatiques

21 septembre 2021 –  Pour de nombreux pays dans le monde la réalisation d’un certain nombre d’objectifs climatiques constitue un véritable défi. À un tel point que pour le moment un seul pays dans le monde semble en bonne voie pour réaliser ses objectifs. Il s’agit de la Gambie.

La Gambie est pour le moment le seul pays au monde à avoir obtenu une note climatique globale compatible avec les objectifs fixés par l’Accord de Paris. Pour rappel, il s’agit d’un traité international sur le réchauffement climatique adopté en 2015 qui est censé unifier toutes les nations dans une cause commune pour lutter contre le changement climatique. En effet, selon une étude du Climate Action Tracker a examiné l’Europe et 36 autres nations qui prend en compte de nombreux facteurs, comme les politiques climatiques nationales, les mesures et l’utilisation des terres, le soutien financier international et les objectifs climatiques fixés par ces pays. La Gambie semble pour le moment le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques.

LA GAMBIE, UN EXEMPLE À SUIVRE

Selon l’étude, la Gambie n’est pas le seul pays en mesure de réaliser ses objectifs climatiques, d’autres pays comme le Costa Rica, le Maroc, l’Éthiopie ou le Royaume-Uni s’en rapproche, mais sont loin d’être au même niveau. La Gambie peut être considérée comme un exemple à suivre en raison des nombreuses actions qu’elle a mise en place pour le climat. Tout d’abord, le pays mise majoritairement sur les énergies renouvelables et dispose de l’une des plus grande installations solaires d’Afrique de l’Ouest. Le gouvernement gambien est également parvenu à restaurer 10 000 hectares de forêts, de mangroves et de savanes. Enfin, la Gambie s’est également engagée à limiter l’utilisation abusive des ressources forestières, il convertit également les terres agricoles inondées en rizières sèches. Ainsi, la Gambie semble sur le point de devenir un symbole pour tous les pays luttant pour la sauvegarde de notre planète.

Pierre-Alexis Lagèze (rédaction btlv.fr)

2021-08-05T12:02:38+02:005 août 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser