fbpx

(ESPACE) Pour le théoricien des cordes Michio Kaku : tendre la main aux E.T serait une idée dangereuse

6 avril 2021 — Si en juin prochain, le Pentagone américain va déclassifier un rapport sur les ovnis et la vie extraterrestre, nous nous demandons tous à quoi faut-il s’attendre. Soit la vie E.T est une réalité bien connue des principaux gouvernements de la planète, soit toute cette agitation va accoucher d’une souris. L’histoire nous montre que la deuxième option semble la plus plausible. Toutes les commissions qui furent mises en place depuis les années 1960 ont toujours provoqué l’enthousiasme avant de décevoir les ufologues du monde entier. En juin prochain, même si de nombreuses déclarations, comme celles de l’ancien directeur du renseignement américain John Ratcliffe sur Fox News en mars dernier, nous annoncent des révélations, il faut s’attendre à être déçu car comme le disent de nombreux experts, si la vie extraterrestre est révélée officiellement, cela pourrait bien mettre à mal nos sociétés et les religions sur lesquelles elles sont bâties. On se souvient que dans les années 70, le mouvement New Age s’est tourné tout naturellement vers ces êtres venus d’ailleurs pour attirer des milliers de membres avec les conséquences sectaires que l’on connaît et notamment aux USA. D’autre part, si certains seraient heureux d’apprendre que nous ne sommes pas seuls dans l’univers, d’autres seraient surement affolés, apeurés et à juste titre. Si tous les ovnis observés appartiennent à entités venues de l’espace, cela démontre leur supériorité technologique qui représente inévitablement un danger pour nous. A ce sujet Michio Kaku s’est exprimé lors d’une ITW accordé à The Guardian dans laquelle il déclare son inquiétude :

« Bientôt, nous aurons le télescope James Webb en orbite et nous aurons des milliers de planètes à regarder. Pour moi, nos chances d’entrer en contact avec une civilisation extraterrestre sont grandes. Certains de mes collègues estiment que nous devrions les contacter. Je pense que c’est une très mauvaise idée. Nous savons tous ce qui est arrivé à Montezuma lorsqu’il a rencontré Herman Cortés au Mexique il y a des centaines d’années. Personnellement, je pense que les extraterrestres seraient amicaux, mais nous ne pouvons pas miser là-dessus. Voilà, pourquoi si nous prenons contact avec eux, faudra le faire intelligemment et soigneusement ».

Une mise en garde de la part du scientifique qui en dit long sur notre vulnérabilité face à une intelligence supérieure. Il est évident que si ces entités peuvent se déplacer jusqu’à nous, elles possèdent des technologies qui nous renvoient à l’âge de pierre. Et comme nous avons pu le voir dans le film « Premier contact » sorti en 2016, il y a bien une puissance terrienne qui n’attendrait pas qu’on lui tire dessus pour ouvrir le feu, ce qui serait surement la signature de notre arrêt de mort. Voilà bien des interrogations auxquelles nous aurons peut-être des réponses en juin prochain. A quoi doit s’attendre de ce rapport ? est la question qui sera soulevée mercredi 7 avril dès 19H dans les « Affranchis de l’info » sur BTLV en direct sur Facebook, YouTube et Twitch.

Bob Bellanca (rédaction btlv)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(TECHNOLOGIE) Un aspirateur autonome pour nettoyer les rues

9 mai 2021- Si les robots aspirateurs autonomes, sont désormais très bien connus du grand public, se différenciant par des formes rondes et aplaties, qui leur permettent de pouvoir se glisser dans les endroits les plus difficiles d’accès, tout en évitant les collisions ; la version très grand format de ces aspirateurs d’un nouveau genre, aimerait elle aussi se faire un nom, dans le nettoyage en milieu urbain, cette fois-ci.

UN NETTOYAGE AUTONOME 

Des aspirateurs géants, pour nettoyer les rues en toute autonomie ! C’est exactement ce que propose l’entreprise finlandaise “Trombia Technologie”, qui a récemment entrepris de tester les capacités de son robot de nettoyage urbain, en conditions réelles.

Son nom est Trombia Free, d’une allure massive et futuriste cet aspirateur géant d’une taille de 3,52 mètres de long, et 2,3 mètres de large, vient d’être utilisé afin de nettoyer toute une piste cyclable située dans la capitale finlandaise, Helsinki.

Afin d’éviter les différents présents sur son chemin, sans risquer de bloquer l’appareil, le robot est doté d’un système Lidar (télédétection par laser), ainsi que de puissants capteurs optiques. Autre point fort, Trombia Free peut fonctionner aussi bien de jour que de nuit, et par tous les temps.  Quant à la vitesse de fonctionnement, le robot pourrait atteindre une vitesse de 10 kilomètres par heure, toutefois bridée entre 2 et 6 km/h, pour une meilleure efficacité.

Côté consommation d’énergie, le constructeur de Trombia Free affirme que son aspirateur robot utiliserait à peine 15 pourcents de la puissance habituellement mobilisée par les systèmes de nettoyage urbain traditionnels.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-08T13:18:07+02:006 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser