fbpx

(ESPACE) Pour le théoricien des cordes Michio Kaku : tendre la main aux E.T serait une idée dangereuse

6 avril 2021 — Si en juin prochain, le Pentagone américain va déclassifier un rapport sur les ovnis et la vie extraterrestre, nous nous demandons tous à quoi faut-il s’attendre. Soit la vie E.T est une réalité bien connue des principaux gouvernements de la planète, soit toute cette agitation va accoucher d’une souris. L’histoire nous montre que la deuxième option semble la plus plausible. Toutes les commissions qui furent mises en place depuis les années 1960 ont toujours provoqué l’enthousiasme avant de décevoir les ufologues du monde entier. En juin prochain, même si de nombreuses déclarations, comme celles de l’ancien directeur du renseignement américain John Ratcliffe sur Fox News en mars dernier, nous annoncent des révélations, il faut s’attendre à être déçu car comme le disent de nombreux experts, si la vie extraterrestre est révélée officiellement, cela pourrait bien mettre à mal nos sociétés et les religions sur lesquelles elles sont bâties. On se souvient que dans les années 70, le mouvement New Age s’est tourné tout naturellement vers ces êtres venus d’ailleurs pour attirer des milliers de membres avec les conséquences sectaires que l’on connaît et notamment aux USA. D’autre part, si certains seraient heureux d’apprendre que nous ne sommes pas seuls dans l’univers, d’autres seraient surement affolés, apeurés et à juste titre. Si tous les ovnis observés appartiennent à entités venues de l’espace, cela démontre leur supériorité technologique qui représente inévitablement un danger pour nous. A ce sujet Michio Kaku s’est exprimé lors d’une ITW accordé à The Guardian dans laquelle il déclare son inquiétude :

« Bientôt, nous aurons le télescope James Webb en orbite et nous aurons des milliers de planètes à regarder. Pour moi, nos chances d’entrer en contact avec une civilisation extraterrestre sont grandes. Certains de mes collègues estiment que nous devrions les contacter. Je pense que c’est une très mauvaise idée. Nous savons tous ce qui est arrivé à Montezuma lorsqu’il a rencontré Herman Cortés au Mexique il y a des centaines d’années. Personnellement, je pense que les extraterrestres seraient amicaux, mais nous ne pouvons pas miser là-dessus. Voilà, pourquoi si nous prenons contact avec eux, faudra le faire intelligemment et soigneusement ».

Une mise en garde de la part du scientifique qui en dit long sur notre vulnérabilité face à une intelligence supérieure. Il est évident que si ces entités peuvent se déplacer jusqu’à nous, elles possèdent des technologies qui nous renvoient à l’âge de pierre. Et comme nous avons pu le voir dans le film « Premier contact » sorti en 2016, il y a bien une puissance terrienne qui n’attendrait pas qu’on lui tire dessus pour ouvrir le feu, ce qui serait surement la signature de notre arrêt de mort. Voilà bien des interrogations auxquelles nous aurons peut-être des réponses en juin prochain. A quoi doit s’attendre de ce rapport ? est la question qui sera soulevée mercredi 7 avril dès 19H dans les « Affranchis de l’info » sur BTLV en direct sur Facebook, YouTube et Twitch.

Bob Bellanca (rédaction btlv)

Pas encore abonné ?
Rejoindre BTLV

À la Une

(CULTURE) Cette nouvelle émission de télé va réveiller les morts !

21 avril 2021 – L’émission s’intitulera “Hôtel du temps”, et sera présentée par l’animateur Thierry Ardisson, sur la chaîne France 3… Le concept ?

Réaliser des interviews de grandes stars décédées, le tout, grâce aux effets spéciaux ; pour évoquer avec elles, leur carrière ou leurs engagements personnels. En bref, ressusciter les morts.

DES INTERVIEWS FICTIONS

Les interviews de l’Hôtel du temps, seront bien sûr fictives, Thierry Ardisson affirme d’ailleurs qu’elles seront réalisées en se servant de vraies déclarations tenues par les célébrités défuntes. Le tout, illustré par des effets spéciaux, comme avec la technique innovante du “Face Retriever », qui serait encore plus efficace que les désormais célèbres deepfakes, hypertrucage en bon français, tels qu’utilisés dans l’émission d’imitation “C’est Canteloup”, sur TF1.

DES DEEP-FAKES AMÉLIORÉS 

Cette méthode du face retriever est un concept inédit, entièrement pensé pour l’émission Hôtel du temps.

Plus concrètement, son fonctionnement repose sur la technologie, deepfake, mais va un peu plus loin. En effet, pour réaliser une interview, l’émission fera appel à deux personnes : un comédien pour le physique et la personnalité de la célébrité interviewée ; et un imitateur, qui s’assurera de reproduire une voix, la plus proche possible de la star censée être présente.

UN PROJET LONG ET COÛTEUX

Le projet de l’hôtel du temps, est aussi ambitieux que coûteux, en effet, selon le Parisien, le budget de l’émission serait proche des 600 000 euros. Un premier numéro, avec pour invité, Jean Gabin, pour lequel il aura fallu près de deux ans de préparation, avant de pouvoir commencer à tourner.

Un concept d’émission auquel songeait Thierry Ardisson, depuis longtemps. L’animateur a pu s’y consacrer pleinement, après son départ de la chaîne C8, en 2019.

Avant d’arriver sur France 3, l’émission avait été proposée à la diffusion, aux deux plus grandes plateformes de streaming légal Netflix, et Amazon Prime Video, sans succès. C’est finalement le groupe France Télévision, qui s’est laissé convaincre par l’originalité du concept.

Samuel Agutter (rédaction btlv.fr)

2021-04-08T13:18:07+02:006 avril 2021|

Actus susceptibles de vous intéresser